Dans le cadre de sa rubrique dite « Grandes Interviews », le Journal U. a reçu M. Maquette Diop, Chef du Service des sports de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, et ancien sélectionneur de l’équipe nationale féminine de Basket et de l’équipe féminine de Basket du Dakar Université Club (DUC).

Au cours de cet entretien réalisé le mercredi 29 avril 2015,  M. Maguette Diop évoque plusieurs aspects de notre questionnement en rapport avec :

  • Son parcours ;
  • La mise en place du service des sports de l’UCAD ;
  • Le bilan des objectifs concernant “le sport pour tous les étudiants” ;
  • Les différentes activités du service notamment le championnat inter-facultés de l’UCAD ;
  • Les différentes disciplines encadrées par son service ;
  • Les difficultés rencontrées par le service des sports de l’UCAD ;
  • Le manque d’infrastructures et le problème des nouveaux pavillons au sein du terrain de football ;
  • Son avis sur les performances des équipes universitaires de l’UCAD ;
  • Le sport comme module d’enseignement ;
  • Les stratégies pour enrôler le plus d’étudiants dans le sport au sein de l’UCAD.

Le Journal U. félicite et remercie M. Maguette Diop de lui avoir accordé cet entretien qui permettra une meilleure connaissance du Service des sports de l’UCAD et encouragera les étudiants à la pratique du sport universitaire. Car, dit-on “un esprit sain, dans un corps sain !”

1 COMMENTAIRE

  1. En vous lisant et en suivant vos vidéos on se rend compte qu’il y a plein de bonnes choses qui se déroulent dans notre université alors qu’on en était même pas informés. Merci au Journal universitaire qui nous aide à les découvrir. Bravo à vous Maguette pour ce travail colossal !

  2. c’est très vrai ce que vous dites Marina et le journal se veut révélateur de ces bonnes choses et les mettre par la même occasion à la disposition du monde universitaire, notamment les étudiants

  3. Ce Monsieur est un vaillant travailleur qui a de l’esprit et du coeur. Son nous apprécions bien tout ce qu’il a fait pour le sport universitaire. Mais d’accord avec vous Marina le travail du Journal U est extraordinaire.