Les étudiants de l’Université de Thiès s’affrontent avec les forces de l’ordre. Tout est parti d’une marche que les enseignants du Syndicat Autonome de l Enseignement Supérieur (Saes) voulaient faire sur les artères de la “capitale du rail”. Marche qui a été interdite par le préfet.

A la place, les enseignants ont organisé une conférence et ont vite été rejoint par les étudiants dans leur combat. Etudiants qui ont bloqué la circulation, obligeant les automobilistes à immobiliser leurs véhicules.

Les éléments du Groupement mobile d intervention (Gmi) sont ainsi requis pour rétablir l’ordre. Il s’en est suivi des affrontements aux abords du lycée Malick Sy.

Nombreux et coriaces, les étudiants ont forcé le barrage de la police et se dirigent vers la mairie de Thiès.

Les forces de l’ordre ont utilisé les gros moyens pour disperser les étudiants et les empêcher d’accéder à la mairie. Les éléments du Groupement mobile d intervention (Gmi) sont renforcés des gendarmes à bord de 4 véhicules.

Les hommes de tenue ont intercepté les grévistes à hauteur de l’agence de la Senelec et ont usé de grenades lacrymogènes. Deux responsables des étudiants ont été arrêtés.

Seneweb.com