Les compétitions de joutes oratoires inter-UFR organisées par le Club OHADA pour leur deuxième édition connaissent un engouement extraordinaire auprès des UFR et de leurs écuries qui rivalisent d’éloquence pour coudre leurs argumentaires et découdre ceux de leurs adversaires.

Après une première édition remportée l’année dernière par l’UFR CRAC (Civilisations, Religions, Arts et Communication), sur l’UFR SJP (Sciences Juridiques et Politiques) en finale, la deuxième édition a démarré de plus belle avec des favoris qui se sont qualifiés en Demi-finale, non sans peine.

D’abord, c’est L’UFR SJP, finaliste de l’année dernière qui a dû battre le fer de la rhétorique avec l’UFR Agro, l’une des outsiders de ce tournoi. Avec comme thème de match « Le secteur informel peut-il contribuer au développement de l’Afrique ? », les deux équipes se sont prêtées à d’âpres discussions pour aboutir à une victoire limite de l’UFR SJP qui sait faire peur avec des adversaires au-dessus de toute attente.

Dans un second temps, c’est l’équipe tenante du titre, l’UFR CRAC, qui a fait son entrée en jeu contre l’UFR SEFS sur le sujet « Le système éducatif Sénégalais est-il inadapté et improductif ?». CRAC défend. Les artistes sont venus  à bout des sportifs et spécialistes de l’éducation au bout d’un match dont le niveau a été qualifié de moins élevé des quarts de finale. L’équipe de l’UFR CRAC entièrement remaniée, tient le pari de défendre son titre avec de tous nouveaux débatteurs.

Dernièrement, c’est l’UFR LSH (Lettres et Sciences Humaines) qui s’est opposé à l’UFR SEG (Sciences Economiques et de Gestion) sur le sujet « La démocratie Sénégalaise est-elle en mal de réforme ?», les étudiants de lettre défendant la positive. Duel sans surprise qui a vu l’une des équipes favorites de cette compétition remporter le match sans difficulté majeure…

Après ces quarts de finale qui ont vu les trois équipes favorites triompher de diverses manières sur leurs adversaires, les demi-finales s’annoncent affriolantes avec l’équipe d’Agro repêchée car étant la meilleure des trois autres ayant été vaincues.

Le tirage de ces demi-finales a donné deux affiches de très haute facture à savoir Agro contre LSH autour du sujet « La presse sénégalaise est-elle une presse responsable ?», les agronomes devant défendre la négative. Quant à la seconde demi-finale, elle opposera les deux finalistes de l’année dernière à savoir CRAC et SJP avec comme thème : « La société civile au Sénégal est-elle efficace et crédible » avec l’affirmative pour l’UFR SJP.

Ces demi-finales de feu qui se joueront le lundi 08 juin dans l’antre de l’amphi A promettent des duels oratoires passionnants et à la hauteur du niveau de ces joutes à l’UGB.