« Pour une université propre et écolo, tous engagés ! » tel est le slogan de la campagne d’assainissement du campus qui a été lancée ce samedi 13 juin 2015 à l’UCAD. L’activité de lancement du campus a noté la participation de plusieurs acteurs notamment le Recteur Professeur Ibrahima Thioub, le corps professoral, les syndicats du personnel administratif et technique, les retraités ainsi que les étudiants.

« Lux Mea Lex – la lumière est ma loi – ! nous voulons que cette devise soit une lumière verte, que l’UCAD devienne verte. C’est dans un environnement sain qu’on peut avoir la paix des cœurs et des esprits, pour qu’on puisse étudier en toute tranquillité et en toute quiétude en vue de meilleures performances » lança le Recteur, Président de l’Université.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cette activité s’inscrit dans le cadre du projet d’amélioration du cadre de vie et de l’environnement de l’université qui se tiendra sur une durée de 3 ans avec un budget d’un milliard de francs CFA. Ce projet a bénéficié de l’appui du ministère de tutelle, des mairies de la commune de Point E et de la ville de Dakar, de la Banque Mondiale, du ministère du renouveau urbain et de l’entente CADAK.

Le projet a pour objectif de faire du temple du savoir un espace de vie sain, de mettre en place des espaces de sociabilité, de réhabiliter l’éclairage public, la voirie et la sécurisation. « Je me sens coupable et je déplore le fait que les étudiants s’assoient sur des pierres ou se mettent debout pour apprendre » déclara le Recteur qui, par la même occasion, a rendu publique la décision de mettre en place grâce à ce projet des tables et des chaises pour mettre les étudiants à l’aise.

Dans son propos, le Recteur a aussi regretté l’existence à l’université d’un espace du nom de “couloir de la mort”. Il juge nécessaire de transformer radicalement cet espace, pour en faire un espace vert, décoré de phrases et des graffiti de penseurs africains susceptibles d’informer toute personne qui entre à l’université de la vivacité de la pensée africaine. Une telle démarche consistera par ailleurs à passer, au travers de ce couloir, de la mort à la vie.

 

 

1 COMMENTAIRE

  1. bonjour! je salue cette belle initiative qui permet aux étudiants d’exprimer leur savoir à travers des articles. je pense qu’aussi les images portent des informations, soulignes des problèmes, entre autres sur les problèmes de l’espace universitaire. Raison pour laquelle je pense la publication des images montrant par exemple, la dégradation de l’environnement de l’espace serait une bonne initiative aussi. je suis étudiant en licence III géographie.

  2. Bonjour Malick.
    Merci à vous. Surtout n’hésitez pas à proposer des articles sur ces questions importantes que vous soulignez. La contribution de tous est souhaitée pour cette initiative que nous partageons.
    L’équipe.