Le problème de l’attribution des bourses est venu s’ajouter aux problèmes déjà existants. C’est ainsi qu’une grève de 48 heures renouvelables a été décrétées. Les étudiants présents à l’AG semblent prêts à affronter les forces de l’ordre pour exprimer leur colère face à cette méthode d’attribution des bourses bien particulière et qui brise bien des espoirs. L’affrontement a donné lieu à des arrestations, notamment de cinq étudiants. Mais ces derniers ont été relâchés le soir même.

Espérons que les autorités trouvent assez vite une solution à cette situation car l’Université mérite beaucoup plus que des histoires de bourse.