La possibilité d’opérer une transplantation d’organes n’a jamais été aussi proche d’être réalité dans notre pays. Selon le communiqué sanctionnant la réunion du conseil des ministres du mercredi 16 septembre 2015, le gouvernement a adopté, au titre des textes législatifs et réglementaires, le projet de loi “relatif au don, au prélèvement, à la transplantation d’organes et aux greffes de tissus humains”. Il reste maintenant à savoir la suite que décidera de donner l’Assemblée nationale à ce projet de loi, comme nous l’indique “Walfadjiri”.

L’adoption par le gouvernement de cette loi ouvre donc la perspective d’un avenir meilleur pour les malades qui auront la chance de trouver des donneurs compatibles et les moyens financiers nécessaires pour ce genre d’intervention chirurgicale.

seneweb