On a tous envie de vivre longtemps, d’être heureux et en bonne santé. Pour déterminer si l’on peut vivre vieux dans un pays donné, il faut considérer quelques facteurs tels que l’espérance de vie, l’Indice de Développement Humain (IDH), et la stabilité politique. Un rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) publié en Décembre 2012 avait fait la liste des pays en fonction de l’espérance de vie des habitants. Top 10 des pays où l’on vit le mieux et le plus longtemps :

  1. Japon : moyenne 86,2 (homme : 85 ; femme : 87,3)
  2. Andorre : moyenne 84,2 (homme : 80,8 ; femme : 87,6)
  3. Singapour : moyenne 84 (homme : 82 ; femme : 87)
  4. Hong Kong : moyenne 83,8 (homme : 82 ; femme : 85,6)
  5. Saint Martin : moyenne 83,5 (homme : 82 ; femme : 85)
  6. Islande: moyenne : 83 ,3 (homme : 81,4 ; femme : 85,2)
  7. Italie : moyenne : 83,1 (homme : 80,4 ; femme : 85,8)
  8. Suède : moyenne : 83 (homme : 81,4 ; femme : 84,6)
  9. Australie : moyenne : 83 (homme : 80,5 ; femme : 85,5)
  10. Suisse : moyenne : 82,8 (homme : 80,4 ; femme : 85, 4)

Pourquoi les femmes vivent- elles plus longtemps que les hommes ?

Dans la plupart des pays du monde, l’espérance de vie à la naissance des femmes est de quatre à sept années supérieure à celle des hommes. Il semble que cette plus grande longévité serait en partie due à une plus grande efficacité du système immunitaire féminin au cours du vieillissement. Ainsi, même dans le monde animal, on observe aussi cette loi : les lionnes, les femelles antilopes, les biches… vivent plus longtemps que les mâles.

Une théorie veut que les hommes doivent rivaliser pour attirer l’attention des femmes, et que cet effort se fasse au détriment de leur espérance de vie. Les femmes rencontrent moins ce problème. Si cette théorie se vérifie, l’effet serait particulièrement visible sur la plupart des espèces où les mâles se concurrencent pour attirer l’attention d’un grand nombre de femelles. Mais il ne devrait pas se vérifier ou moins se vérifier lorsque ce n’est pas le cas.

Cela peut être expliqué par le fait que  les hommes fument et boivent beaucoup plus que les femmes ce qui est à l’origine des maladies cardio-vasculaires mais aussi parce que les métiers des hommes sont plus physiques, dangereux plus stressants par rapport aux métiers des femmes. Ces dernières prennent davantage soin de leur corps et font attention à leur hygiène de vie et à leur santé.

Cependant, il à noter aussi que l’espérance de vie augmente et que l’écart ce celle-ci entre l’homme et la femme diminue. Plusieurs facteurs contribuent à l’allongement de la vie : Les conditions de vie s’améliorent, le travail est moins pénible physiquement et la durée de travail est réduit grâce au phénomène de la machinalisation c’est-à-dire  « l’homme remplacé par la machine », les individus sont de plus en plus attentifs à leur santé et à leur corps en particulier (hygiène, alimentation…), l’accès au soin progresse.