La commission d’organisation de la visite du Président de la République à l’UCAD a tenu une conférence de presse ce jeudi 6 août dans les locaux de la Direction du Centre des Oeuvres Universitaires de Dakar (COUD). Cette conférence de presse consistait à apporter un démenti aux allégations de politisation de la visite présidentielle par ladite Commission qui a été instaurée par le Directeur du COUD.

En effet, c’est à la  suite des sorties médiatiques de différentes autorités universitaires en l’occurrence l’ancien médiateur de l’UCAD le Professeur Bouba Diop et le Secrétaire général du syndicat autonome des enseignants du supérieur (SAES) le Professeur Seydi Ababacar Ndiaye que la commission d’organisation a jugé nécessaire d’éclairer la lanterne de l’opinion nationale.

La conférence de presse a vu la présence de tous les membres de la commission d’organisation de la visite du président de la République à l’UCAD à savoir M. Khalifa Ababacar Diagne, président de ladite commission et par ailleurs modérateur de la conférence de presse, M. Serigne Ass Tacko Diagne, représentant des étudiants, M. Alioune Niang Mboup, secrétaire général CNTS/FC, M. Adama Sène, secrétaire général CNTS.

Dès l’entame de ses propos, le président de la commission d’organisation a réfuté les allégations émises par le médiateur et le secrétaire général du SAES. Sur ce il a qualifié ces derniers d’avoir été inélégants et d’avoir tenu des contre-vérités quant à la mission qui leur a été assignée. En effet, selon M. Khalifa A Diagne, il avait reçu des directives fermes de la part du directeur du COUD qui consistaient à éviter toute connotation politique dans l’organisation et le déroulement de cette visite du président dans l’enceinte de l’UCAD. Il estime que ces directives ont été respectées dans la mesure où cette commission qui était chargée de l’organisation n’a enregistré la présence d’aucun membre des différentes structures de l’APR présentes à l’université à l’instar du MEER.

Par ailleurs, il a réfuté  l’idée selon laquelle, la commission d’organisation aurait déplacé des personnes extérieur à l’université pour accueillir le président, car selon lui tout ce beau monde était constitué par les quelques 3000 agents du COUD et les étudiants. Le président de la commission d’organisation a par la suite salué le fait que M. Macky Sall soit le premier président de la République à se rendre dans le campus social. Á cet effet, tous les travailleurs du COUD se devaient de lui réserver un accueil digne de ce nom d’autant plus que le COUD constitue un démembrement de l’Etat. Dans le même sillage, il a loué les actions qui ont été entreprises par le président de la République depuis son accession au pouvoir en faveur de l’université comme, entre autres, la construction de trois (03) pavillons d’une capacité de 1044 lits, le paiement à temps des bourses, la pacification du campus social.