Le Directeur du Conseil exécutif des transports urbains de Dakar (Cetud) est formel : il n y aura plus de “cars rapides” et “Ndiaga Ndiaye” en circulation en 2018. Il l a déclaré ce mercredi, en marge de la cérémonie de lancement d une enquête sur la mobilité, le transport et l accès au service urbain dans l agglomération de Dakar.

Même s’il reconnaît que les “cars rapides” et “Ndiaga Ndiaye” ont rendu énormément de service aux populations en terme des de mobilité, il estime qu ils ont fait leur temps. “Aujourd hui, ce sont ces véhicules polluants qui sont sources d insécurité routière. En 2018, nous ne devrions plus retrouver de “Ndiaga Ndiaye”, ni de “cars rapides” en circulation à Dakar. C est cet objectif que nous nous sommes assignés”, dit-il.

Seneweb.com