Les autorités de la LONASE ont enfin réagi au cri du cœur de plusieurs Sénégalais qui s’inquiétaient du phénomène Pari foot. En effet, depuis quelques jours, la Société a cessé la vente de ce jeu dans les kiosques de proximité, et ce, afin d’en contrôler l’accès aux adolescents. Cette décision fait suite aux nombreux reportages et aux articles publiés dans les médias.

Désormais, il faut se rendre dans les grandes agences de paris pour jouer. De plus, une pièce d’identité est demandée en cas de doute sur l’âge du joueur.

Une initiative longuement saluée par la population, surtout par les parents qui demandent depuis toujours l’interdiction d’accès à ce jeu pour les mineurs.

Toutefois, du côté de certains parieurs, c’est le désespoir, car ils sont privés de leur seule source de revenus. À cet effet, Aladji, un adolescent des Parcelles Assainies, dit : « Ces temps-ci, je n’ai pas d’argent à cause de cette interdiction. Je gagnais régulièrement de l’argent grâce au Pari foot, maintenant “dama ndol” (je suis appauvri) ».

D’autres sont heureux de cette décision car, malgré qu’ils s’y adonnent, ils sont conscients des risques potentiels. Cette difficulté d’accès les aidera à délaisser ce jeu, devenu une dépendance.

Certes, l’interdiction totale du jeu est souhaitée, mais la décision de la LONASE est d’une grande importance et source de soulagement pour les parents.