Après avoir ouvert un master en traduction et interprétation de conférence (MaTIC) en 2014, l’université Gaston Berger de Saint-Louis vient d’être admise au Consortium Panafricain des Masters en Traduction et Interprétation de Conférences (PAMCIT) où elle devient le sixième membre.

Elle pourra ainsi bénéficier de tout l’appui logistique, humain et financier fourni aux autres universités dans le cadre du budget accordé par l’Union Européenne et le Bureau des Nations Unies à Nairobi (UNON).

Cette admission permettra à l’UGB de bénéficier de bourses et d’assistance pédagogique de la part du Parlement et de la Commission de l’Union européenne et les meilleurs étudiants du MaTIC bénéficieront de la part de l’OIF de bourses dont le nombre sera fixé ultérieurement. Les étudiants du MaTIC auront la possibilité, dés le semestre 4, d’effectuer des voyages d’étude dans l’espace africain, afin d’améliorer leur performance linguistique.

Les diplômés du MaTIC pourront par ailleurs intégrer la plateforme de perfectionnement et de placement ouverte par le Réseau Francophone de Traducteurs et Interprètes de Conférences (REFTIC), mis en place par l’OIF à Paris.

A travers cette admission, l’UGB semble bien partie pour devenir un pôle d’excellence au sein de l’espace francophone.