Le système éducatif sénégalais a connu des réformes ayant conduit au fait que, désormais, le Master n’est plus ouvert à tous les étudiants. Malgré les contestations qui ont eu cours à la suite de ces réformes, rien n’y fait, le « Master pour tous » n’est plus de mise dans les universités sénégalaises. Pour prétendre au Master, chaque étudiant et étudiante devra alors répondre à un certain nombre de critères bien définis.

  • Critères
  1. Durée dans le cursus
  2. Moyenne dans L3
  3. Capacité d’accueil / Capacité d’encadrement
  4. Demande d’admission dûment remplie par l’étudiant (fiche à retirer au niveau des départements)

De façon détaillée, les éléments de critères s’établissent comme suit.

  • Durée dans le cursus : de 3 à 4 ans

Si l’étudiant a plus de 4 ans dans le cursus de la Licence 1 à la Licence 3, il ne peut pas être admis en Master. En fonction du nombre d’années passées en Licence, des points différenciés sont attribués aux demandeurs :

  • 3 ans : 20 points
  • 4 ans : 10 points
  • 5 ans : 5 points
  • Moyenne Obtenue en L3

En fonction de la moyenne obtenue et corrélée aux Mentions au cours de la Licence 3, les points attribués aux candidats potentiels sont les suivants :

  • Mention TB : 20 points
  • Mention B : 15 points
  • Mention AB : 10 points
  • Mention Passable : 05 points
  • Pondération

Suite à l’octroi de points, les étudiants sont classés en fonction du total de points qu’ils ont obtenus. En cas d’égalité de points, leur départage se fait en considération de la moyenne de la L3.

A l’issue de ce processus que de classement que des places sont attribuées en fonction de la capacité d’accueil du département considéré. Pour rappel, il convient de noter que chaque département se réserve le droit de fixer un quota en plus des critères fixés ci-dessus, notamment pour ce qui concerne les étudiants provenant des autres universités.