Les gendarmes matraquent les étudiants et en ont capturé 7 dont 2 présidents de délégués !
Le commandant de zone somme les étudiants de rebrousser chemin à défaut de tous être capturés !
Il y a même un étudiant transféré à l’hôpital des suite d’une crise intervenue alors qu’il était entre les mains des gendarmes.

Par ailleurs en soutien à leurs camarades malmenés à Bignona les étudiants restés au campus ont vite organisé une marche vers la gouvernance en passant par la radio Zig FM.

Cette tentative des étudiants a elle aussi été interrompue par des GMI armés de matraques et de gaz lacrymogènes.
Les étudiants n’étant pas sortis avec l’intention de semer le désordre ont tout bonnement rebroussé chemin.
Cependant ils se sont regroupés au portail de l’UASZ pour rompre la circulation jusqu’à la libération de tous leurs camarades détenus par les gendarmes à Bignona.