La journée mondiale de l’environnement a été commémorée ce 05 juin partout dans le monde autour du thème : « Sept milliards de rêves, une seule planète. Consommons avec modération ». Cette journée instituée par l’ONU en 1972 lors de l’ouverture de la conférence de Stockholm sur l’environnement humain est célébrée chaque 05 juin à travers le monde.

C’est dans ce sens que l’Institut des Sciences de l’environnement (ISE) a élargi ses activités en organisant des manifestations en commençant par une randonnée pédestre le 30 Mai, une journée de don de sang le 03 juin, une journée de reboisement  et de visite à la SOGAS le 04 juin, une cérémonie officielle de la journée de l’environnement le 05 juin et pour clore ses activités, une journée de set-setal le samedi 06 juin 2015.

La journée du 05 a été riche en échanges autour du thème « promouvoir le développement du Sénégal par une utilisation durable de nos ressources naturelles ». Elle était sous la présence effective de Monsieur le représentant du Recteur le Professeur Ndiaye, de Monsieur le Directeur de l’ISE Bienvenu Sambou, de Madame la coordinatrice des étudiants de l’ISE Rokhaya Fall et de Monsieur le Directeur de l’ESP M. Gaye qui a bien voulu accueillir cette cérémonie.

A l’entame de ses propos, M. Ndiaye a exhorté les étudiants de l’ISE à «avoir un esprit éco-responsable au quotidien pour gagner les enjeux de cette journée et mettre fin à la pollution, mais surtout d’être des leaders pour la promotion de l’environnement universitaire ». Après cela, il a déclaré ouverte la cérémonie qui a débuté par un vernissage, au Département de Biologie Végétale et Animale de la Facultés des Sciences et Techniques (FST), du Mouvement des Éclaireuses et Éclaireurs du Sénégal et des élèves du Lycées des Parcelles Assainies (LPA), tous des acteurs de l’environnement.

L’après-midi a été marqué par deux panels présentés par le Professeur Amadou Ndiaye et l’hydrologue Luc Descroix sur “l’autosuffisance en riz, une menace sur la gestion des ressources naturelles ?”. Une question à laquelle ils ont tenté de répondre en envisageant des mesures visant à rendre cette autosuffisance effective dans un future proche.