FONDATION UCAD / Collectif pour la Préservation de l’Environnement à l’UCAD

 PROJET : ÉDUCATION ET PRÉSERVATION DE L’ENVIRONNEMENT À L’UCAD                                                Avec l’appui financier de l’Ambassade du Grand-duché de Luxembourg

Composante 1 : Information, sensibilisation, formation

Activité 1 : Session de formation à la préservation de l’environnement.

Nombre de participants : 70 personnes

Date de l’activité : jeudi 07 mai 2015

Lieu : salle visioconférence UCAD 2

Heure : 9.00 – 17.00

Contexte et justification

Les questions environnementales sont au cœur des priorités de toutes les sociétés soucieuses de s’inscrire dans une dynamique de développement durable. Les universités, de par les responsabilités sociétales qui leur incombent sont interpellées à tel point que la prise en charge de l’environnement fait désormais partie des critères retenus dans leur classement international.

Consciente de ces enjeux, la Fondation de l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar, a saisi l’opportunité de la célébration de la Journée Mondiale de l’Environnement pour initier une dynamique d’action collective pour une prise en charge satisfaisante des questions environnementales. Ainsi, a été créé le Collectif pour la Préservation de l’Environnement (CPE) impliquant partenaires institutionnels (ISE, LERPDES, DGDU, B.U.), techniques (Entente CADAK- CAR) associatifs (COFULEF, SATUC, JVE, associations d’étudiants). Trois jours de mobilisation ont permis au collectif d’identifier les sites sensibles, de faire la caractérisation des types de déchets et d’assainir les sites prioritaires. Au-delà de ces actions, les membres du Collectif, ont compris l’importance d’inscrire leur action dans la durée en suscitant une véritable mobilisation sociale autour de la question environnementale. En particulier, il s’agit de mettre l’accent sur l’éducation, la sensibilisation de la communauté universitaire, notamment les étudiants – plus de 80.000 – pour promouvoir une véritable conscience environnementale et encourager des comportements écoresponsables.

Le projet “Éducation et préservation de l’environnement à l’UCAD” devrait permettre de réaliser ces changements. C’est le lieu de saluer la Coopération luxembourgeoise qui en a saisi tout l’intérêt et a apporté un appui financier permettant le démarrage des activités. Dans ce cadre, la formation des formateurs sera d’un grand apport pour impulser un réflexe nouveau dans la gestion des déchets au niveau individuel et collectif. C’est pour cette raison que la formation a été planifiée pour répondre à cette demande et contribuer à améliorer efficacement les capacités à accroître les compétences des différents acteurs dans la gestion des déchets. Cela permettra d’atteindre l’objectif d’amélioration le cadre de vie de l’université et de maintenir, renforcer et améliorer le ranking de l’UCAD au niveau africain voire mondial.

Objectif général de formation : Accroitre les connaissances et renforcer les capacités des membres du Collectif pour l’Environnement et quelques personnes ressources de l’université (PATS, PER, prestataires de service divers, etc.) dans le domaine de l’environnement pour une meilleure préservation et amélioration du cadre de vie à l’UCAD.

Résultats attendus :

  • Les participants ont une meilleure connaissance de l’environnement et des enjeux liés à sa préservation ;
  • Les pratiques dangereuses vis-à-vis de l’environnement sont identifiées, comprises et évitées;
  • L’importance du respect de l’environnement est mieux perçue et intériorisée ;
  • Les participants sont capables d’identifier, d’analyser un problème environnemental et de proposer des solutions ;
  • Les participants connaissent les outils de gestion de l’environnement et de la biodiversité ;
  • Les participants ont une bonne connaissance des types de déchets et leurs caractéristiques ;
  • Les participants ont accru leurs connaissances et amélioré leur compréhension des dangers associés à la mauvaise gestion des déchets ;
  • Les participants ont assimilé les modes de gestion des déchets ;
  • Les capacités des bénéficiaires individuelles et collectifs (groupes sectoriels) à mener des actions de gestion durable des déchets sont renforcées ;
  • Les participants ont les capacités et outils pour soutenir l’impulsion de processus de changement de comportements auprès de tous les acteurs de la communauté universitaire (étudiants, enseignants, personnels administratifs, prestataires de services, etc.) de façon à faire de la bonne gestion des déchets au sein de l’UCAD une réalité ;
  • Un réseau d’acteurs engagés et capables de démultiplier les enseignements reçus au sein de l’université et dans la société est créé.

Bénéficiaires :

  • les étudiants et leurs formations sociales;
  • le Personnel Enseignant et de Recherche (PER);
  • le Personnel Administratif Technique de Service (PATS);
  • les prestataires de service divers (exploitants de petit commerce, de services d’impression et de photocopie, restauration, etc.)

PROGRAMME

Session 1 : Pourquoi une éducation à l’environnement ? Quels sont les enjeux pour le Développement Durable ?

L’objectif principal de ce module de formation est d’initier les participants à l’éducation à l’environnement – les notions conceptuelles de base et outils premiers d’appropriation – en mettant l’accent sur le pourquoi et la pertinence de cette thématique de nos jours et dans nos sociétés.

Les points ci-après y seront traités :

  • Les concepts et approches en éducation à l’environnement.
  • La problématique de l’éducation relative à l’environnement à l’université.
  • L’ouverture de l’université à la société et à la vie.
  • Le type de partenariat à promouvoir pour l’éducation relative à l’environnement dans l’enseignement supérieur.

Session 2 : Typologie des déchets, Dangers associés, gestion des déchets

L’Objectif principal de cette session est de renforcer les capacités des différents participants de façon à faire d’eux des acteurs clés dans les processus de changement de comportements visés pour une meilleure prise en charge des problèmes d’environnement et tout particulièrement celui de la gestion des déchets à l’UCAD. L’atelier permettra de :

  • passer en revue les différents types de déchets, leurs caractéristiques et spécificités ;
  • présenter les dangers associés à chaque type de déchet ; indiquer les modes de gestion responsables pour chaque type de déchet.

Gestion des déchets liquides- Eaux usées

Typologie des eaux usées – Dangers associés aux eaux usées – Gestion des eaux usées

Gestion des déchets électroniques

Typologie des déchets électroniques – Dangers associés aux déchets électroniques – Gestion des déchets électroniques

Gestion des déchets solides

Typologie des déchets solides – Dangers associés aux déchets solides – Gestion des déchets solides

Session 3 : Les dispositifs normatifs en matière de protection de d’environnement au Sénégal: état des lieux et défis

L’objectif principal de ce module est de fournir un aperçu sur la réglementation actuelle en matière de protection de l’environnement (conventions, lois, règlements, décrets, etc.) et sur les défis majeurs (i.e. nouvelle loi portant réglementation de l’utilisation des sachets plastiques).

 

FONDATION UCAD / Collectif pour la Préservation de l’Environnement à l’UCAD

 PROJET : ÉDUCATION ET PRÉSERVATION DE L’ENVIRONNEMENT À L’UCAD                                                Avec l’appui financier de l’Ambassade du Grand-duché de Luxembourg

Composante 1 : Information, sensibilisation, formation

Activité 1 : Session de formation à la préservation de l’environnement.

Nombre de participants : 70 personnes

Date de l’activité : jeudi 07 mai 2015

Lieu : salle visioconférence UCAD 2

Heure : 9.00 – 17.00

Contexte et justification

Les questions environnementales sont au cœur des priorités de toutes les sociétés soucieuses de s’inscrire dans une dynamique de développement durable. Les universités, de par les responsabilités sociétales qui leur incombent sont interpellées à tel point que la prise en charge de l’environnement fait désormais partie des critères retenus dans leur classement international.

Consciente de ces enjeux, la Fondation de l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar, a saisi l’opportunité de la célébration de la Journée Mondiale de l’Environnement pour initier une dynamique d’action collective pour une prise en charge satisfaisante des questions environnementales. Ainsi, a été créé le Collectif pour la Préservation de l’Environnement (CPE) impliquant partenaires institutionnels (ISE, LERPDES, DGDU, B.U.), techniques (Entente CADAK- CAR) associatifs (COFULEF, SATUC, JVE, associations d’étudiants). Trois jours de mobilisation ont permis au collectif d’identifier les sites sensibles, de faire la caractérisation des types de déchets et d’assainir les sites prioritaires. Au-delà de ces actions, les membres du Collectif, ont compris l’importance d’inscrire leur action dans la durée en suscitant une véritable mobilisation sociale autour de la question environnementale. En particulier, il s’agit de mettre l’accent sur l’éducation, la sensibilisation de la communauté universitaire, notamment les étudiants – plus de 80.000 – pour promouvoir une véritable conscience environnementale et encourager des comportements écoresponsables.

Le projet “Éducation et préservation de l’environnement à l’UCAD” devrait permettre de réaliser ces changements. C’est le lieu de saluer la Coopération luxembourgeoise qui en a saisi tout l’intérêt et a apporté un appui financier permettant le démarrage des activités. Dans ce cadre, la formation des formateurs sera d’un grand apport pour impulser un réflexe nouveau dans la gestion des déchets au niveau individuel et collectif. C’est pour cette raison que la formation a été planifiée pour répondre à cette demande et contribuer à améliorer efficacement les capacités à accroître les compétences des différents acteurs dans la gestion des déchets. Cela permettra d’atteindre l’objectif d’amélioration le cadre de vie de l’université et de maintenir, renforcer et améliorer le ranking de l’UCAD au niveau africain voire mondial.

Objectif général de formation : Accroitre les connaissances et renforcer les capacités des membres du Collectif pour l’Environnement et quelques personnes ressources de l’université (PATS, PER, prestataires de service divers, etc.) dans le domaine de l’environnement pour une meilleure préservation et amélioration du cadre de vie à l’UCAD.

Résultats attendus :

  • Les participants ont une meilleure connaissance de l’environnement et des enjeux liés à sa préservation ;
  • Les pratiques dangereuses vis-à-vis de l’environnement sont identifiées, comprises et évitées;
  • L’importance du respect de l’environnement est mieux perçue et intériorisée ;
  • Les participants sont capables d’identifier, d’analyser un problème environnemental et de proposer des solutions ;
  • Les participants connaissent les outils de gestion de l’environnement et de la biodiversité ;
  • Les participants ont une bonne connaissance des types de déchets et leurs caractéristiques ;
  • Les participants ont accru leurs connaissances et amélioré leur compréhension des dangers associés à la mauvaise gestion des déchets ;
  • Les participants ont assimilé les modes de gestion des déchets ;
  • Les capacités des bénéficiaires individuelles et collectifs (groupes sectoriels) à mener des actions de gestion durable des déchets sont renforcées ;
  • Les participants ont les capacités et outils pour soutenir l’impulsion de processus de changement de comportements auprès de tous les acteurs de la communauté universitaire (étudiants, enseignants, personnels administratifs, prestataires de services, etc.) de façon à faire de la bonne gestion des déchets au sein de l’UCAD une réalité ;
  • Un réseau d’acteurs engagés et capables de démultiplier les enseignements reçus au sein de l’université et dans la société est créé.

Bénéficiaires :

  • les étudiants et leurs formations sociales;
  • le Personnel Enseignant et de Recherche (PER);
  • le Personnel Administratif Technique de Service (PATS);
  • les prestataires de service divers (exploitants de petit commerce, de services d’impression et de photocopie, restauration, etc.)

PROGRAMME

Session 1 : Pourquoi une éducation à l’environnement ? Quels sont les enjeux pour le Développement Durable ?

L’objectif principal de ce module de formation est d’initier les participants à l’éducation à l’environnement – les notions conceptuelles de base et outils premiers d’appropriation – en mettant l’accent sur le pourquoi et la pertinence de cette thématique de nos jours et dans nos sociétés.

Les points ci-après y seront traités :

  • Les concepts et approches en éducation à l’environnement.
  • La problématique de l’éducation relative à l’environnement à l’université.
  • L’ouverture de l’université à la société et à la vie.
  • Le type de partenariat à promouvoir pour l’éducation relative à l’environnement dans l’enseignement supérieur.

Session 2 : Typologie des déchets, Dangers associés, gestion des déchets

L’Objectif principal de cette session est de renforcer les capacités des différents participants de façon à faire d’eux des acteurs clés dans les processus de changement de comportements visés pour une meilleure prise en charge des problèmes d’environnement et tout particulièrement celui de la gestion des déchets à l’UCAD. L’atelier permettra de :

  • passer en revue les différents types de déchets, leurs caractéristiques et spécificités ;
  • présenter les dangers associés à chaque type de déchet ; indiquer les modes de gestion responsables pour chaque type de déchet.

Gestion des déchets liquides- Eaux usées

Typologie des eaux usées – Dangers associés aux eaux usées – Gestion des eaux usées

Gestion des déchets électroniques

Typologie des déchets électroniques – Dangers associés aux déchets électroniques – Gestion des déchets électroniques

Gestion des déchets solides

Typologie des déchets solides – Dangers associés aux déchets solides – Gestion des déchets solides

Session 3 : Les dispositifs normatifs en matière de protection de d’environnement au Sénégal: état des lieux et défis

L’objectif principal de ce module est de fournir un aperçu sur la réglementation actuelle en matière de protection de l’environnement (conventions, lois, règlements, décrets, etc.) et sur les défis majeurs (i.e. nouvelle loi portant réglementation de l’utilisation des sachets plastiques).

Ucad.sn

 

 

RÉAGIR À CET ARTICLE

Please enter your comment!
Please enter your name here