Navigateur par excellence de la planète PC pendant plus d’une décennie, jusqu’à l’apparition de ses “fossoyeurs” Firefox et Chrome , Internet Explorer devrait abréger ses souffrances dans les mois à venir…

Lancé en 1995 pour contrer l’hégémonie Netscape sur une Toile encore balbutiante, Internet Explorer devient rapidement le dictateur du World Wide Web. Lors des “années Windows”, le navigateur Microsoft acquiert un quasi-monopole et profite au début des années 2000 du champ libre laissé par son principal rival à l’agonie. Jusqu’en 2005, “IE” réunit en effet plus de neuf internautes sur dix. Puis vint la loi américaine antitrust pour concurrence déloyale. L’apparition de Firefox en 2004 enfonça le clou.“Project Spartan”
Moribond depuis des années, Internet Explorer disparaîtra sans gloire lors du lancement cet été du nouveau système d’exploitation Microsoft: Windows 10. Même si l’ancêtre devrait toujours être compatible sur cette interface, Microsoft s’investira surtout à promouvoir son nouveau poulain mystérieusement baptisé “Project Spartan” pour le moment.Windows 10
La nouvelle version Windows devrait être commercialisée dans 190 pays en 111 langues dès cet été. Conçu aussi bien pour le PC que pour les supports mobiles et les appareils connectés, Windows 10 intégrera en outre la technologie de l’identification biométrique (reconnaissance digitale ou faciale).

Navigateurs actuels
Largué depuis la deuxième moitié des années 2000, Internet Explorer luttait pour exister sur un marché où Chrome règne désormais en maître, bien que les statisticiens aient manifestement quelques difficultés à s’accorder sur le sujet. Ainsi, selon la plupart des spécialistes, Chrome rassemble entre 33% et 43% des internautes là où d’autres décernent toujours à Internet Explorer le leadership mondial.

7sur7.be

1 COMMENTAIRE