Invitée vendredi sur le plateau de la chaîne de télévision publique France2, Fatou Diome, femme de lettres franco-sénégalaise, a livré un puissant réquisitoire contre les politiques d’immigration de l’Union européenne (UE).

Les invités de l’émission “Ce soir (ou jamais)” diffusée le 24 avril sur France 2 ont pu apprécier la verve de l’auteure franco-sénégalaise Fatou Diome. Cette dernière a livré une analyse très critique vis-à-vis des politiques d’immigration de l’Europe lors du débat qui portait sur le thème : “Après le drame de Lampedusa, peut-on accueillir toute la misère du monde” ?

“On sera riches ensemble ou on va se noyer tous ensemble”

“Les gens, là, qui meurent sur les plages, et je mesure mes mots, si c’étaient des Blancs, la terre entière serait en train de trembler. Ce sont des Noirs et des Arabes, alors eux, quand ils meurent, ça coûte moins cher”, a indiqué l’intellectuelle sur un ton vindicatif. Fatou Diome a également tenté d’expliquer le désespoir et les motivations des milliers de migrants qui traversent presque quotidiennement la Méditerranée à la recherche de meilleures conditions de vie en Europe.

“Si on voulait sauver les gens dans l’Atlantique, dans la Méditerranée, on le ferait, parce que les moyens qu’on a mis pour Frontex, on aurait pu les utiliser pour sauver les gens”, a-t-elle poursuivi, avant de conclure par une phrase reprise des milliers de fois sur les réseaux sociaux :”On sera riche ensemble ou on va se noyer tous ensemble”.
Jeuneafrique.com