Les exportations de biens du Sénégal durant le mois d’avril 2015 ont connu une augmentation de 5,7 milliards FCFA (environ 9,120 millions de dollars) par rapport au mois de mars 2015, a appris mercredi APA auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

Ces exportations se sont établies à 132,3 milliards FCFA contre 126,6 milliards FCFA durant le mois de mars 2015, soit une hausse de 4,5% (1 FCFA équivaut à 0,0016 dollar). ‘’Cette amélioration est attribuable essentiellement au renforcement des ventes à l’étranger d’acide phosphorique (plus 7,5 milliards), de produits pétroliers (plus 3,1 milliards), de ciment hydraulique (plus 2,7 milliards) et d’or brut (plus 2,2 milliards) », explique la DPEE.

Cette tendance a, toutefois, été atténuée par le repli des exportations de produits alimentaires de 2,3 milliards FCFA et d’engrais minéraux et chimiques de 1,2 milliard FCFA.

Au titre des exportations de produits alimentaires, les produits arachidiers se sont inscrits en baisse de 1,9 milliard.

En glissement annuel, la DPEE note que les exportations de biens ont affiché une hausse de 28,8% avec 29,6 milliards FCFA durant la période sous revue.

Cette situation est imputable, selon la DPEE, aux exportations d’acide phosphorique (plus 9,8 milliards), de produits alimentaires (plus 8,7 milliards), de ciment hydraulique (plus 3,6 milliards), de produits pétroliers (plus 3,4 milliards) et d’or brut (plus 1,8 milliard).

Cependant, les exportations d’engrais minéraux et chimiques se sont inscrites en baisse (moins 1,6 milliard).

‘’En cumul sur les quatre premiers mois de 2015, relève la DPEE, la valeur des exportations de biens s’est améliorée de 77,5 milliards FCFA, en s’établissant à 492,6 milliards contre 415,1 milliards un an auparavant ».

Cette situation est liée principalement à l’accroissement des exportations de produits alimentaires (plus 45 milliards), d’acide phosphorique (plus 11,6 milliards), de ciment hydraulique (plus 6,8 milliards) et d’or brut (plus 2,4 milliards).

Néanmoins, les ventes à l’étranger de produits pétroliers se sont repliées de 16,7 milliards (moins 26,6%) par rapport à la même période de l’année précédente.

Apanews