Les chiffres sont accablants. Le Sénégal et son voisin de la Gambie sont les pays d’Afrique les plus concernés par l’émigration clandestine. Depuis Janvier 2015, sur un total de 10 165  personnes arrivées par mer en Italie, 1 413 sont des Gambiens et 1 187 sont des Sénégalais.  La Syrie et la Somalie suivent de près.

Ces chiffres publiés par le Frontex montrent, si besoin en était, la fougue des jeunes Sénégalais à braver les affres de l’océan à la quête de meilleures conditions d’existence. La fermeture des frontières par l’Europe a accentué le phénomène de l’émigration clandestine. Les jeunes africains tentent par tous les moyens d’émigrer et perdent souvent la vie en cours de route. Le dernier désastre en date s’est produit cette semaine sur la mer méditerranée avec plusieurs morts dont des Sénégalais…

Source : Frontex