Futurible, le 1er salon des métiers et de l’orientation s’est déroulé du 13 au 15 janvier 2015 au grand théâtre national et a vu la participation de plusieurs écoles de formations nationales et internationales telles que le centre de formation aux métiers portuaires et à la logistique (CFMPL), de BEM, de SUP TEC BATIS, du CENTRE TRAINMAR DE DAKAR, de l’institut supérieur de management (ISM), de l’ ICN Busness school… des écoles de langues comme BRITISH COUNCIL, L’INSTITUT FRANÇAIS, et aussi la présence des universités sénégalaises telles que l’université de Thiès, de Dakar, Ecole Inter Etats des Sciences et Médecine Vétérinaires de Dakar (EISMV) et également l’université de Moncton, de Laval du Canada.

Le salon a également noté la présence du Centre National de l’Orientation Scolaire et Professionnel (CNOSP) représenté par Monsieur Falaye Diango et ses collègues, du Centre Académique de l’Orientation Scolaire et Professionnel, le Service national de l’éducation et de l’information pour la santé, le ministre de la formation Professionnelle, Apprentissage et l’Artisanat Monsieur Mamadou Talla et le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche Monsieur Mary Teuw Niane.

Selon les organisateurs qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de cet événement, ils auront reçus pendant ces 3 journées environs 10.000 visiteurs notamment des élèves venus de différents établissements comme le Lycée des Parcelles Assainies, Collège Anne marie Javouey, Cem hlm 4c, Lycée John Fitzgerald Kennedy, Cem keur Massar… Ainsi ils considèrent que l’événement a connu un réel succès car ayant pu mobiliser un nombre considérable d’élèves et d’exposants. Ces derniers s’étant montrés expérimentés dans leur domaine de prédilection.

Néanmoins, les organisateurs ont noté quelques difficultés par rapport au timing car ayant été bloqué par les échéances électorales récentes, qui les a empêchées de travailler pendant 3 mois.

Les exposants, de même que les élèves se réjouissent de l’organisation qu’ils jugent être une réussite grâce aux excellentes conditions dans lesquelles ils ont été placés notamment la situation des stands qui leur permettait une bonne visibilité et aussi l’interactivité entre eux et les élèves (selon Moussa Cissé du CESTI).

Cependant, certains trouvent les stands chers notamment Steve Diop représentant de British Council, ce qui a contraint beaucoup d’écoles à participer mais aussi l’inaccessibilité géographique du Grand Théâtre National car hormis les écoles conviées, d’autres visiteurs susceptibles d’être intéressés par l’évènement auraient rencontré des difficultés à s’y rendre.

Toutefois, l’évènement est organisé pour informer et orienter les élèves dans leurs études mais pas à des fins commerciales (selon Albert Diatta membre de l’organisation).

En outre, le cours sainte Marie de Hanne compte décentraliser l’évènement afin que les autres élèves dans les régions puissent en bénéficier.