Dakar abrite du 10 au 19 Avril la sixième édition du festival international du Graffiti. Celui-ci est le premier et le seul festival de Graffiti en Afrique, au Sénégal. Il est organisé par Doxandem Squad en partenariat avec l’Institut Français de Dakar. Le parrain de cette édition qui exalte la culture urbaine est le Professeur Cheikh Anta Diop. Ainsi, 50 invités internationaux sont attendus, pour 6 sites d’activités dans un village du festival qui recevra 1 200 visites par jour, un concert de 2 500 personnes, un vernissage d’exposition de 800 invités et une nuit de Graffiti de 1 000 participants.

Festigraff, à travers de nombreuses activités, cherche à sensibiliser et promouvoir auprès du public Africain l’art urbain et en particulier le graffiti. La vocation première du Festigraff est de participer au développement des cultures urbaines par le biais du graffiti.

Ce festival est une fenêtre ouverte sur un univers artistique impressionnant qui suscite la curiosité des populations et une occasion unique pour les graffeurs, les créateurs de  street wear et les néophytes du mouvement hip hop de se donner rendez-vous pour partager et échanger. Le festival prône, entre autres, une expérimentation profonde des autres formes d’art adaptées au graffiti, un échange culturel équitable, et enfin une prise de conscience unanime sur le rôle que joue le graffiti en tant que facteur de stabilité sociale et d’échanges entre les communautés. Au-delà de la promotion des expressions urbaines, Festigraff est aussi l’occasion d’aborder des problématiques de fond, sources d’inspiration et de liant entre les artistes. dixit Précise Wakh Art.