Invité à l’émission “Sénégal Ca Kanam” (2STV) du jeudi 27 août 2015, Ibrahima AMAR étudiant en licence 3 Communication et rédacteur en chef de “UGB News” préconise de mettre en valeur et d’accorder plus d’importance à la communication des institutions publiques sénégalaises. Partant du constat selon lequel il y aurait déjà eu des “cacophonies” ou “erreurs” notées dans la communication de certaines institutions étatiques sénégalaises, Ibrahima AMAR a prôné pour plus de “respect” et de “sérieux” dans la formulation des discours ou messages émanant des institutions. Il y a “un besoin criard” en matière de communication des institutions publique au Sénégal, a-t-il laissé entendre.

M. AMAR préconise pour résorber ce déficit, de tendre vers une intégration de formations de communicants du domaine public dans des structures telles que l’École Nationale d’Administration (ENA) qui forme les fonctionnaires des plus hautes instances du pays. Par ailleurs, le spécialiste en communication publique en devenir, originaire de la localité de Diender (région de Thiès) a annoncé la mise sur pied, en octobre 2015 à l’UGB, d’un “Observatoire de la Communication publique et territoriale” qui regroupera des professionnels et étudiants du domaine de la communication publique.