Seul lycée dans la commune de Foundiougne, El Hadji Mamadou Diouf a ouvert ses portes au cours de l’année scolaire 1994-1995, avec comme premier proviseur Cheick Mané.

Ce temple du savoir, qui est de nos jours sous la direction du proviseur Thierno Gadiaga, est constitué de quatorze salles de classe physiques, quatorze classes pédagogiques, un bâtiment administratif, une bibliothèque, une salle informatique, et des toilettes publiques.

Les classes pédagogiques se présentent comme suit : cinq  classes de Seconde dont quatre Secondes L et une Seconde S ; cinq classes de Première dont trois Premières L’, une Première L2 et une Première S2 et enfin quatre classes de Terminale dont deux Terminales L’, une Terminale L2 et une Terminale S2.

Le Lycée El Hadji Mamadou Diouf a un effectif de 735 élèves, avec trois 352 garçons et 383 filles. Les classes de Seconde remportent la mise en terme d’effectifs avec un total de 265 élèves dont 132 garçons et 133 filles, suivies des classes de Terminale avec un total de 258 élèves dont 97 garçons et 115 filles. Les classes de Première ferment la marche avec un effectif  total de 212 élèves dont 123 garçons et 135 filles.

L’administration de cet établissement sous la houlette de Proviseur Gadiaga regroupe un Censeur, une Secrétaire, le corps professoral et les surveillants. Ainsi, le lycée comporte deux profs d’histoire-géographie, deux profs d’anglais, deux profs d’espagnol, deux profs de maths, deux  profs des sciences de la vie et de la terre, deux profs de physique-chimie, deux profs d’éducation physique et sportive, un prof de philosophie, un prof d’arabe, et quatre profs de français. Les surveillants au nombre de sept y compris la surveillante générale s’activent à gérer les sept cent trente-cinq élèves majoritairement composés de filles.

La seule bibliothèque dont dispose le lycée El Hadji Mamadou Diouf est ornée de 1 856 ouvrages dédiés à tous les programmes enseignés au sein de l’établissement, en l’occurrence les matières littéraires et scientifiques.

Les technologies de l’information et de la communication ne sont pas laissées en rade dans ce lycée, car l’établissement dispose d’une salle informatique, constituée d’une dizaine d’ordinateurs connectés à Internet par câble et wifi. Cette salle est ouverte à tous les élèves qui fréquentent l’établissement et qui disposent d’un ordinateur ou d’un smartphone capable de se connecter au wifi pour accéder à Internet pour les recherches. Les tarifs de la connexion sont à un taux forfaitaire de 100 FCFA mis en place pour une heure de connexion à Internet destinés aux élèves ne disposant pas d’ordinateurs ou de smartphones.

El Hadji Mamadou Diouf est un réceptacle d’univers différents, car il ne se limite pas seulement à recevoir les élèves domiciliés à Foundiougne Commune. Les villages environnants envoient également leurs élèves dans cet établissement.

Les élèves qui vivent de ces localités réalisent un véritable parcours du combattant pour rejoindre le lycée. Certains proviennent de Mbam, Thiaré villages distants de la commune de Foundiougne de deux kilomètres,  Soum, Ndorong distants de quatre kilomètres et d’autres de Mbassis  village qui se situe à sept kilomètres de la commune de Foundiougne. Les plus nantis rejoignent le lycée par vélos ou parfois en charrettes. Ceux à revenus moyens viennent par la arche. Des difficultés que les élèvent espèrent oublier un jour face à la réussite et à l’accomplissement professionnel et social.