Refusant dans un premier temps de libérer les pavillons, trois étudiants ont eu la mauvaise idée d’endommager un véhicule appartenant au Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud). Suite à une plainte des autorités universitaires, ils ont été arrêtés puis placés en garde à vue, hier, à la police du Point E. Sur leurs têtes planent le délit de “destruction de biens appartenant à l’Etat”, comme nous l’indique “Walfadjiri” dans sa livraison de ce mardi.

Ces arrestations font suite à des affrontements qui ont pour origine le refus des étudiants de libérer les couloirs des pavillons qu’ils occupaient depuis un certain temps. C’est ainsi que des vigiles de l’Ucad ont procédé à leur arrestation avant de les mettre entre les mains des pandores.

seneweb