Une entreprise alimentaire japonaise a fait la joie de la presse nippone en ce début de semaine en annonçant le développement d’oignons que l’on peut éplucher et hacher à volonté sans faire ruisseler ses yeux.

House Foods Group a réussi à créer ces variétés d’oignons en bloquant les enzymes qui produisent des composés faisant pleurer les cuisiniers.

Ils ont même le pouvoir inverse, celui de faire rire, grâce à leur inhabituelle propriété, se félicite la compagnie dans un communiqué.

L’entreprise n’a toutefois pas encore décidé la commercialisation de ces oignons bienfaiteurs.

En 2013, les chercheurs de l’entreprise avaient remporté l’ironique “Prix Ig Nobel” de l’université de Harvard pour la découverte du processus biochimique par lequel les oignons font pleurer ceux qui ont le malheur de les couper.

House Foods s’est intéressée de près aux enzymes des oignons, un ingrédient souvent utilisé dans ses spécialités, les préparations au curry, mets très prisés des Nippons.

AFP