A la fin de l’année dernière, la société britannique, Cairn Energy, avait annoncé la découverte d’un important gisement de pétrole au large du Sénégal, sur un bloc appelé “Sangomar profond”. A l’époque, les capacités étaient estimées entre 250 millions et 2,5 milliards de réserves de barils.

Le Directeur de Cairn Energy, Simon Thomson, a révélé jeudi, aux actionnaires de cette entreprise, le potentiel du gisement est de plus d’un milliard de barils, rapporte “Le Quotodien”.

“Un important objectif stratégique est de maximiser la valeur au Sénégal, à la suite des découvertes significatives faites en automne de l’année dernière. Nous pensons avoir découvert un bassin de classe mondiale avec un potentiel de plus d’un milliard de barils”, a déclaré le directeur de Cairn Energy. Il annonce que d’ici décembre, ils vont commencer le forage de 6 puits, pour évaluer le potentiel des réserves.

seneweb News