Le ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement (Mittd) est très avancé dans le processus de modernisation de l’administration des transports routiers. Cette ambition est portée par quatre projets intégrés. Il s’agit de la modernisation du système d’information de la direction des transports routiers, la numérisation et la sécurisation des titres de transports, la mise en place d’un guichet unique automobile, et l’introduction du permis de conduire à points.

Après des réunions sectorielles menées avec les différentes parties prenantes, le ministère a regroupé les jeudi 11 et vendredi 12 juin à Saly (Mbour), l’ensemble des structures de l’administration centrale intervenant dans le secteur des transports. Des structures comme la Direction générale des Douanes (Dgd), la Direction générale des Impôts et des Domaines (Dgid), la Direction Générale de la Comptabilité publique et du Trésor, le ministère de la Justice, la Gendarmerie nationale, le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique et l’Agence de l’Informatique de l’Etat (Adie) ont ainsi pris part à cet atelier technique, informe un communiqué envoyé à Seneweb.

Dans ce document, envoyé par la Cellule de communication dudit département ministériel, il est relevé à terme, la volonté du ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement d’«aligner l’administration des transports sur les standards internationaux en matière de délivrance de titres de transports fiables et sécurisés ; d’améliorer la qualité des prestations de service par la célérité dans le traitement fiable des dossiers indépendamment du lieu de résidence du citoyen». Mais aussi de «créer une synergie entre les différents acteurs du secteur (transport, concessionnaires, auto-école, centres de visite technique, police, gendarmerie…), pour moderniser et mettre à niveau leurs activités» ; et «renforcer la prévention et le contrôle de la sécurité routière par un suivi rigoureux des infractions au Code de la route grâce à l’introduction d’un dossier portable sur les permis de conduire et les cartes grises, permettant aux corps de contrôle un accès instantané aux données encodées et l’enregistrement immédiat de nouvelles infractions».

Seneweb