Le troisième quart de finale du championnat inter-facultés de football de l’UCAD 2014-2015 oppose aujourd’hui la FASEG (faculté des sciences économique et de de gestion) en rouge à la FLSH (faculté des lettres et sciences humaines) en vert sur le terrain nu du stade de l’UCAD. C’est à 15h 17, sous un soleil de plomb que le coup d’envoi de la rencontre a été donné entre deux des meilleures équipes du championnat universitaire.

Les gradins du stade se remplissent au fur et à mesure que le match avance avec des supporteurs venus encourager et soutenir leurs équipes respectives. Cependant, aucune assistance médicale n’est présente aux abords du terrain pour prodiguer des soins aux éventuels blessés. Les premières minutes de la première période de ce match sont intenses avec des équipes qui se ruent à l’attaque. Mais la FASEG prend petit à petit l’ascendant sur la FLSH en pratiquant un jeu plus fluide. D’ailleurs, l’équipe des économistes s’est procuré les occasions les plus tranchantes grâce à des centres qui ont failli faire mouche. La FLSH résiste avec une défense bien organisée qui leur permet de rester dans le match. L’équipe des « lettrés » revient dans la rencontre en enregistrant l’opportunité la plus sérieuse de marquer sur une frappe détournée en corner par le gardien de but de la FASEG. La FLSH domine nettement cette fin de première période même si le score reste vierge.

La seconde période démarre sur les chapeaux de roue avec d’entrée un face à face entre le talentueux capitaine de l’équipe de la FASEG et le gardien de but de la FLSH remporté par ce dernier. Les deux équipes ont procédé aussi à des changements dont trois de chaque côté. L’équipe de la FASEG semble avoir pris la mesure de son adversaire en confisquant le ballon obligeant ainsi l’équipe de la FLSH à procéder par des contres. C’est d’ailleurs sur une de ces contres que la FLSH ouvre le score d’une frappe à l’entrée des 18 mètres à la 74e minute de jeu. Dans la foulée l’équipe de la FLSH a failli doubler la mise sur une occasion nette à la 77e minute, mais ce n’est que partie remise puisqu’à la 81 minute les « lettrés » inscriront le deuxième but sur une passe en retrait. Ainsi, les changements opérés par le coach de la FLSH se sont révélés décisifs, car les deux entrants ont été à l’origine des deux buts en délivrant les passes décisives.

L’équipe de la FASEG n’a pas démérité vu le jeu plaisant qu’elle a pratiqué, mais c’est l’équipe de la FLSH qui s’est montrée plus réaliste et obtient ainsi son ticket pour la demi-finale.