Le Bureau exécutif du courant de pensée politique «Bokk Défar», lance un appel au chef de l’Etat  à réajuster son Plan Sénégal émergent (Pse). Et appelle à cet effet, l’Etat à  recruter au moins 1 000 diplômés pour sa vulgarisation. Il l’a fait savoir dans un communiqué dont copie nous ai parvenue.

«Pour que les Sénégalais réalisent, en 2035, leur espoir de l’émergence, ‘’Bokk Défar’’ propose d’abord le réajustement du Pse, ensuite le recrutement d’au moins 1 000 étudiants, dans le cadre des devoirs de vacances, pour en vulgariser les perspectives prometteuses au niveau des familles sénégalaises en attendant de l’intégrer dans l’enseignement élémentaire», indique le texte.

Après une analyse de la première année de mise en œuvre du Pse, le bureau considère les ambitions économiques nationales prometteuses, précise le document. «Ce Plan qui enjambe les mandats présidentiels, devrait impliquer, au-delà de l’opposition, la participation de tous les Sénégalais. Pourtant, force est de constater que tel n’est pas le cas, et les foyers sénégalais n’en ont pas, encore tous, fait leur livre de chevet», souligne le texte.

Seneweb