Le directeur de l’office du Bac l’a clairement notifié, les sanctions contre les fraudeurs et leurs complices pour l’édition 2015 seront fortement punies. Quelques jours après ces mesures annoncées, voilà déjà que les fraudeurs sont à l’œuvre. En effet, selon les informations du journal «Le Populaire», hier, au centre d’examen du Bac technique du Collègue Sacré Cœur de Dakar, un homme y a été pris en chasse et poursuivi aux cris de «au voleur !» par des enseignants et des élèves alors qu’il tentait de corrompre le président du jury.

Le mis en cause après avoir reçu la somme de 90 000 francs Cfa d’un candidat, ceci afin de «le faire passer» sans souci l’examen, s’est dirigé par la suite auprès du président du jury 1150 pour le corrompre. L’enseignant qui n’a pas succombé aux avances du «corrupteur», selon la source l’a rabroué, avant de vouloir lui faire la fête. De ce fait l’homme a pris la poudre d’escampette avant d’être pourchassé par une horde d’enseignants et d’élèves. Pas de veine pour ce dernier qui sera épinglé après quelques centaines de mètres de course par un policier en moto. Le malfaiteur sera ensuite acheminé à la Police et l’élève qui l’avait mandaté risque aussi très gros dans cette affaire de tentative de fraude et de corruption.