En ce 21e siècle, l’internet a pris une tournure considérable sous nos cieux devenant une affaire de tous et ne laissant personne indifférente.

Le nombre d’internautes ne cesse de croitre, ainsi, plus de 2.500.000 sur 13.508.715 habitants soit 18.50 % ont accès à l’outil. Certes, un nombre faible par rapport à la population mais le classe 12ème sur les 54 pays du continent africain et 80ème sur 195 au niveau mondial (source Journaldunet.com, d’après Banque Mondiale 2011).

Grace aux réseaux sociaux tels que facebook, twitter et aux services VoIP (Skype,Viber,Imo…) des concentrations humaines se forment, les distances sont réduites. Ainsi, l’internet comme facilitateur, est le lieu d’échange, d’achats ou de vente en ligne. Il favorise aussi une communication instantanée de l’information, une capacité d’être informé rapidement et à n’importe quel point de la Terre  d’où l’ouverture de sites facilitant la fluidité de l’information, créant de ce fait un monde sans frontière : un village planétaire.

L’internet considéré comme  incontournable pour certain surtout dans le monde du business constitue un mal nécessaire pour le monde actuel. Il est en effet un outil de divertissement, d’instruction, de vie commune, mais, aussi un lieu de perversion car incitant la jeunesse à la perdition. Ces derniers étant la couche de la population la plus exposée ne peuvent pas mesurer les risques qui se présentent dans la toile qui est un espace de tentation.

Entre autres dangers nous pouvons citer les sites pornographiques qui atteignent la conscience  humaine et surtout chez  les jeunes, l’invasion de la vie privée avec la piraterie des comptes, l’usurpation d’identité, la cybercriminalité, des contenus haineux et violents, la désinformation, la cyberdépendance…

Des internautes tentent tant bien que mal d’amener leurs contributions. Saliou, étudiant, précise qu’il considère l’internet comme un outil important  dan ce monde, il lui permet de communiquer avec ses proches qui vivent à l’étranger, aussi de quérir des informations et également lui permet de faire des recherches pour la réussite de ses études. En plus de cela grâce à cet outil « je fais beaucoup de connaissance et je suis des cours en ligne avec le E-Learning  je fais des fois des achats.»

Mamy, une étudiante en licence 3 en géographie ajoute « l’internet présente plus de dangers que  de bienfaits : il y’a par exemple une nouvelle tendance, les filles se prostituent sur le net, la vie privée est réduite au néant, le chantage y est fréquent aussi. Néanmoins  je m’évade, découvre le monde, m’enrichis sur les thèmes développés par mes professeurs et a travers les sites je peux faire mes shopping je n’ai plus à me déplacer.

Diarra Ndour femme d’un modou-modou reconnait les bienfaits de l’internet « je communique couramment avec mon mari qui peut rester plus de deux ans sans pour autant que je le vois, je sens plus la distance. Là, les coûts sont moins chers que les appels téléphoniques et l’on peut rester des heures à parler »

En somme, l’internet est indispensable pour une société émergente compte tenu des progrès technologiques. Cependant, les inconvénients restent visibles et gangrènent l’utilité de cet outil ce qui pousse Laurent Laplante à affirmer que :

«Si, en effet, Internet a beaucoup à offrir à qui sait ce qui cherche, le même Internet est aussi capable de compléter l’abrutissement de ceux et celles qui y naviguent sans boussole. »

1 COMMENTAIRE

  1. pas mal comme article c’est vrai l’internet jou un role tres importan ns sommes o 21e siecle et s’est domage ke le senegal se trouve a ce pourcentage malgés ses inconveinien ses attouts reste meyeur et font du bien dalleur cele te permi a etr lu par le monde entier gracias marck zukerbuck