(Agence Ecofin) – Développer des compétences dans le domaine du numérique et donner vie à des personnages imaginés. C’est ce à quoi s’attèlent dix jeunes talents réunis à Dakar au Sénégal. Ils viennent du pays hôte, mais aussi des Comores, du Bénin, du Congo-Brazzaville, du Mali et de Madagascar.

Ils prennent part à une formation en création audiovisuelle, organisée par la télévision publique sénégalaise, sur financement de l’Union européenne.

La création audiovisuelle se développe peu à peu en Afrique. Les séries et web séries se multiplient tandis que des progrès considérables sont faits dans le domaine de l’animation.

Créé à Dakar en 1998, Pictoon est le premier studio 100% africain. C’est au studio Triggerfish en Afrique du Sud qu’on doit des productions comme Drôles d’oiseaux et Khumba. Il y a également Afrika Toon en Côte d’Ivoire.

Au-delà de la création des studios, il faut des techniciens qualifiés pour y travailler. Et là se trouve l’enjeu majeur.

agenceecofin.com

RÉAGIR À CET ARTICLE

Please enter your comment!
Please enter your name here