« Akon Lighting Africa » ou Akon éclaire l’Afrique, c’est le projet de l’énergie solaire que la star sénégalo-américaine Alioune Badara Thiam alias ’’Akon’’, Thione Niang et Samba Bathily ambitionnent pour 11 pays africains.

Ce projet déclenché en 2014, vise à accélérer l’électrification du continent africain en installant dans les communautés rurales des solutions solaires « off grid » adaptées à un usage domestique ou collectif, selon un communiqué de presse transmis à Afrikipresse.fr.

Ce projet ‘’porteur’’ excite déjà des grands organismes internationaux. Les Nations Unies et la Banque mondiale qui organisent cette semaine à New York, un second forum Sustainable Energy for All (SE4A), ont mis à contribution le projet « Akon Lighting Africa ».

À l’ouverture de la session du forum, Thione Niang, un des fondateurs du projet, a déclaré : « l’aide au développement est importante. Il faut passer maintenant à une logique économique si l’on veut être à la hauteur du défi posé. Sans accès à l’énergie, pas de développement possible: ni écoles, ni activité économique au-delà d’une certaine heure, ni communications ».
Devant les participants à New York, M. Niang a souligné : « en laissant perdurer cette situation, le monde entier se prive de tout le potentiel incroyable de l’Afrique et des Africains ».
Les fondateurs affirment que le succès d’Akon Lighting Africa repose sur un modèle économique unique en son genre.

« 1 milliard de dollars de lignes de crédit »

Selon le document, les kits solaires proposés aux ménages et aux petites collectivités sont pré-financés, afin d’être immédiatement disponibles. « Pour ce projet, nous avons commencé début 2014 par sécuriser 1 milliard de dollars de lignes de crédit auprès de banques et de partenaires financiers internationaux. Nous sommes ensuite partis à la rencontre des gouvernements africains et des agences de microcrédits qui ont été convaincus par cette approche. Ils peuvent en effet rembourser ces crédits au rythme qui leur convient», a expliqué Samba Bathily, lors du panel dédié aux enjeux de financement de l’énergie.

Pour l’éclairage domestique et public, l’utilisation d’appareils électriques et électroniques et les solutions proposées requièrent des compétences spécifiques pour leur installation et leur maintenance. « Elles sont ainsi l’occasion de former une nouvelle génération d’ingénieurs et de techniciens sur le terrain et de créer des emplois », fait-on remarquer. C’est cercle vertueux, ajoute-on, qui a retenu l’attention des Nations-Unies et de la Banque mondiale au moment où 622 millions d’Africains sont encore privés d’électricité.

Akon Lighting Africa est une initiative qui vise une ‘’croissance inclusive’’ du continent avec pour l instant 11 pays visés : Mali, Sénégal, République de Guinée, Bénin, Niger, Burkina Faso, Congo Brazzaville, Gabon, Sierra Leone, Guinée Equatoriale et Kenya.

Seneweb.sn

RÉAGIR À CET ARTICLE

Please enter your comment!
Please enter your name here