Campusen comment suivre sa demande d'orientation

Il existe trois types de logements universitaires qui peuvent se définir par les termes qui suivent :

  • Les résidences traditionnelles

Les résidences traditionnelles correspondent aux logements que les établissements publics mettent à la disposition des étudiants dont l’obtention obéit à un certain nombre de critères. En ce sens, l’universitaire est logée dans une chambre meublée. Il s’agit des kots attribués par quota aux différents départements des universités. Cette forme de logement existe dans les cinq universités publiques et se traduit par les campus universitaires. A l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, depuis une année, de nouveaux pavillons sont en construction. Ces derniers sont de types T1 studios meublés et des T2 studios meublés qui sont équipés de lavabos, et douche et WC. L’avantage des résidences traditionnelles est qu’elles sont subventionnées par l’Etat. Ce qui explique que le loyer des chambres s’élève à 3 000 F CFA pour les lits et 4 000 F CFA pour les chambres individuelles.

  • Les résidences louées par les collectivités locales ou le privé

Certaines résidences sont financées par les collectivités locales ou les entreprises. Ce mode de logement permet aux étudiants habitant dans les régions intérieures de faire face aux difficultés de trouver un logement dans les grandes universités. Certaines collectivités locales louent des immeubles dans les alentours des universités pour les étudiants issus de la localité. Ces dernières paient les frais de logements ainsi que les factures d’eaux et d’électricités. Ces résidences accueillent souvent la communauté estudiantine de la collectivité locale. L’avantage est la proximité des immeubles de l’université, surtout à Dakar, où la grande majorité de ces résidences sont localisées à moins de 10 minutes de marche de l’UCAD.

  • La location ou la colocation

Il s’agit à ce niveau de se loger par ses propres moyens. Certains étudiants des universités du Sénégal optent pour cette formule en louant dans les quartiers situés près de leur université un studio. Dans la grande majorité des cas, ils procèdent à une colocation avec des amis pour amoindrir les frais de location. Les frais de location d’un studio varient d’un quartier à un autre, mais ils tournent autour de 30 000 F CFA à 40 000 F CFA. Le plus souvent dans la région de Dakar, les étudiants préfèrent louer soit à Fann ou à Ouakam. L’avantage se trouve également dans la proximité avec l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.