Cet article, rédigé par le site SENEGO, vous présente en fait un robot suiveur créé par Ousmane Ndour. Ce dernier a 27 ans et a la tête pleine. Cet étudiant sénégalais qui est à l’Université privée de Sousse, en Tunisie a crée un robot suiveur (voiture intelligente dans le jargon) qui démarre grâce à un mot de passe tapé du clavier.

Un robot suiveur créé par Ousmane Ndour

La voiture affiche sur son tableau de bord l’heure, la date, la température ambiante du milieu. “Le robot suiveur suit la ligne noire tracée grâce à des capteurs infrarouges et s’arrête quand un obstacle se dresse sur son chemin. Après la détection de l’obstacle, il effectue une marche arrière et le contourne, tout en revenant sur la ligne”, explique le jeune génie qui explique avoir dépensé pour son oeuvre près de trois cent mille (300.000 F CFA).

Sur ce ce, il sollicite l’aide des autorités sénégalaises d’autant qu’à Fatick, le Président de la République Macky Sall et beaucoup de ministres y sont issus. “Cela montre qu’à Fatick, il y a la jeunesse qui ne reste pas les bras croisés. Nous voulons qu’ils nous construisent un laboratoire pour aider d’autres jeunes à montrer leur capacité de créativité. Qu’importe le lieu où le labo sera érigé, ce qui nous intéresse, c’est sa matérialisation”, lance-t-il un appel à Macky et Matar Bâ entre autres.

Natif de Fatick, il a suivi son cursus dans la région de Matam avant d’aller en Tunisie où il va terminer sa formation en Ingénieur électronique en 2017. “Cette formation dure cinq ans et bientôt ce sera fini et on rentrera au bercail pour nous mettre au service du peuple sénégalais”, dit-il au bout du fil.

Leader du groupe des “ingénieurs” avec six (6) membres dont trois (3) de Fatick et autant de Dakar dont deux filles (Bineta Sow et Fatima), Ousmane Ndour veut que cette équipe matérialise son vécu en Tunisie.

robot suiveur créé par Ousmane Ndour