RÉGION DE KAFFRINE

La région de Kaffrine compte 237 abris provisoires et reste confrontée à un déficit de 276 enseignants, a révélé, mercredi, son inspecteur d’académie (IA), Maba Bâ. « La région compte aujourd’hui 169 abris provisoires dans l’élémentaire et 68 dans le moyen secondaire. Donc, nous en avons 237 abris provisoires au niveau de la région. Et, pour l’élémentaire nous avons un défit de 276 enseignants, y compris les daraa [écoles coraniques] », a-t-il déclaré.

Il s’exprimait ainsi en marge d’un comité régional de développement (CRD) axé sur la rentrée scolaire 2017-2018. Cette rencontre, présidée par l’adjoint au gouverneur de Kaffrine chargé des affaires administratives, Ousseynou Mbaye, a enregistré la présence des chefs d’établissement, des élus locaux et des autorités administratives. Ont également pris part à ce CRD les inspecteurs de l’éducation et de la formation (IEF) de la région de Kaffrine et des chefs religieux. « Dans deux ans, a-t-il dit, nous pensons que les abris provisoires seront derrière nous. Mais, ils sont là », a-t-il fait remarquer.

Il a expliqué le nombre élevé d’abris provisoires par le fait qu’il a été procédé au recrutement cette année d’élèves « dans des villages qui n’ont aucune infrastructure ». « Nous avons certes des déficits d’enseignants, mais nous allons gérer ça. Nous ne pouvons pas avoir ce nombre cette année, mais si nous avons un nombre raisonnable, nous allons fonctionner. Nous n’allons pas attendre. Nous allons trouver des solutions en attendant les portes de sortie », a-t-il rassuré.

Selon lui, l’IA de Kaffrine a déjà un projet de construction de salles de classe. « Le collège de Kaffrine est dans le projet. Il sera construit cette année clé en main. Nous avons déjà réceptionné le collège de Coumbia Socé. Et avec les écoles élémentaires, nous en avons beaucoup avec le projet italien qui va résorber les abris provisoires », a-t-il insisté.

1 COMMENTAIRE

  1. Et avec ça l’Etat ne recrute toujours pas!! perso je pense qui si on recrutait plus dans l’enseignement et qu’au lieu d’offrir des stages les societés aussi se mettaient à recruter du personel les chomage des jeunes baisserait…senegalere!

Comments are closed.