Promotion de la recherche et de l'innovation

Le journal universitaire partage avec vous les détails de la cérémonie d’ouverture du séminaire de recherche sur la promotion de la recherche et de l’innovation.

Le directeur des études et de la coopération au ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Olivier Sagna, a rappelé, lors de l’ouverture du séminaire du « Think Thank Uemoa », la détermination du Sénégal à soutenir toutes les initiatives de recherche sur le plan national ou sous-régional.

La recherche est un outil d’aide à la décision. Pour cela, le gouvernement du Sénégal accorde une importance capitale aux initiatives de recherches, a rappelé, le 25 septembre 2017, le directeur des études et de la coopération au ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. D’après Olivier Sagna qui a présidé la cérémonie d’ouverture du séminaire de recherche du « Think Thank Uemoa » qui s’est déroulée à Dakar du 25 au 27 septembre 2017, la recherche a un rôle important à jouer dans le développement économique des pays de l’Uemoa qui font face à plusieurs défis tels que les changements climatiques, les problèmes fonciers.

Les réponses à toutes ces questions, selon M. Sagna, peuvent être trouvées à travers la recherche. « Nous sommes aujourd’hui dans un monde globalisé où l’économie du savoir qui repose sur les Technologies de l’information et de la communication joue un rôle important. Lorsqu’on dit que l’on veut appuyer le développement de notre pays à travers l’agriculture, la recherche a un rôle à jouer », ajoute Olivier Sagna qui rappelle aux « Think Thank Uemoa » la disponibilité de l’Etat du Sénégal à apporter un soutien sans faille à leurs activités.

Par ailleurs, l’objectif principal de ce « Think Thank Uemoa » qui a été mis en place en 2016 sous l’égide de la Commission de l’Uemoa est de « favoriser la collaboration, l’échange entre les universités et les centres de recherche de l’espace communautaire », informe le directeur du Centre de programmation stratégique de recherche et de veille à la Commission de l’Uemoa. Aly Coulibaly ajoute que le « Think Thank » va « aider aux prises de décision pour apporter des réponses pratiques aux préoccupations des populations » surtout sur des questions liées aux infrastructures économiques, à la sécurité alimentaire, à l’emploi, à l’éducation, à la formation des jeunes ainsi qu’à la paix et la sécurité.

Pour Olivier Sagna, la liaison entre le personnel évoluant dans les structures d’enseignement supérieur et de recherche et les décideurs politiques est encore faible. Le « Think Thank Uemoa », dit-il, va aider à faire la liaison entre les deux pour apporter une réponse aux préoccupations communautaires.

En outre, pendant les trois jours d’échanges, des chercheurs membres du réseau vont présenter leurs publications sur des questions qui constituent des préoccupations dans l’espace Uemoa. « L’idée est de permettre à de jeunes chercheurs qui sont dans l’espace communautaire de prendre connaissance de ce réseau et de soumettre de temps à autre des communications. A la fin des présentations, les différents participants auront des éclairages sur la communication pour qu’à court ou moyen terme leurs travaux puissent être publiés dans des publications de renommée internationale », explique Aly Coulibaly.Pr