Plus de 1200 maîtres de conférence ont été promus

Plus de 1200 maîtres de conférence ont été promus dans 65 spécialisations depuis le premier concours d’Agrégation en Médecine humaine, pharmacie, odontostomatologie, médecine vétérinaire et productions animales du CAMES, a révélé, lundi, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane.
‘’Depuis le lancement du premier concours en 1982 à Dakar, à ce jour, plus de 1200 maîtres de conférence ont été promus dans 65 spécialisations’’, a-t-il dit lors de la cérémonie d’ouverture du 18 ème Concours d’Agrégation en Médecine humaine, pharmacie, odontostomatologie, médecine vétérinaire et productions animales du CAMES qui se tient à Dakar jusqu’au 15 novembre. Selon Mary Teuw Niane,

‘’le gap est encore énorme’’ mais le continent espère que la stratégie portera ses fruits et ‘’que la maladie sera vaincue’’. ‘’Le CAMES est le meilleur atout pour rendre les universités à la hauteur des défis du moment’’, a soutenu le président du comité consultatif général (CCG), Abarchi Habibou.

Il a rappelé que le Sénégal a accueilli le premier concours d’agrégation en médecine avec 15 candidats dont 10 admis. L’UCAD accueille pour la troisième fois, après 1982 et 2002,le concours.

M. Abarchi explique qu’il s’agit de sélectionner les meilleurs spécialistes qui prendront en charge la santé des populations et d’enseigner dans les universités.

Le Professeur Abarchi Habibou a invité les candidats à une ‘’saine concentration’’ pour une meilleure qualité des résultats. Pour le Secrétaire général du CAMES, Bertrand Mbatchi, le concours devrait entretenir un cadre fédérateur.

‘’Les candidats constituent des modèles pour la jeunesse en manque de repère’’, a-t-il ajouté, notant que le plus jeune a 32 ans et le candidat le plus âgé, 63 ans.

Au total, 201 candidats originaires de 24 universités des 19 pays membres du CAMES vont compétir à Dakar pour accéder au grade de Maître de Conférence Agrégé.

Le jury est composé de 167 professeurs titulaires en provenance d’Afrique, de la Belgique, de la France et du Canada.

Le Sénégal présente 40 candidats ainsi répartis : UCAD (28 candidats), Ecole Inter –Etats des Sciences et Médecine vétérinaires de Dakar (six candidats), Université de Thiés (quatre candidats), Université Gaston Berger de Saint-Louis (un candidat) et Université Alioune Diop de Bambey (un candidat).

 APS