Nigeria et l'Union Africaine sur la délivrance de visa

Le Nigeria et l’Union africaine ne semblent pas danser sur le même tempo à propos d’une présumée annonce faite par le Nigeria en fin de semaine, sur la délivrance de visas à l’arrivée pour tous les Africains. À en croire le gouvernement nigérian, il n’a jamais été question de cela.

S’adressant à l’Associated Press, le ministre nigérian de l’Information, Lai Mohamed, a déclaré : “Ce n’est pas vrai, nous n’avons pas prévu de le faire”, sans plus de détails.

Vendredi, l’Union africaine via son compte Twitter, @AU Political Affairs, était fière d’annoncer que le Nigeria avait décidé de délivrer des visas à l’arrivée pour les Africains (hormis ceux issus de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest – Cédéao – qui sont exemptés de visas, Ndlr).

L’annonce, faite lors d’une réunion des représentants de l’Union africaine au Nigeria, n’a cependant fait l’objet d’aucun document officiel permettant de l’entériner. Elle avait juste été annoncée oralement par le représentant du Nigeria.

L’Union africaine n’a toujours pas réagi aux nouvelles déclarations d’Abuja, de quoi laisser planer un sérieux doute sur l’effectivité de la mesure.

Dans l’espoir d’une libre circulation des personnes et des biens sur le continent, l’Union africaine a plaidé pour une exemption de visas à tous les Africains qui voyagent en Afrique.