La remise des équipements scientifiques aux universités du Sénégal

Le Pr Mary Teuw Niane souhaite une nette amélioration du niveau des étudiants sur les plans scientifique et technique
C’est une enveloppe de 80 millions qui a été dégagée par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche pour acheter le deuxième lot d’équipements des laboratoires des universités publiques et des instituts d’enseignement supérieur.

Selon le Dr Nouhou Diaby, coordonnateur du programme, «  ce second lot est une partie intégrante du programme d’urgence démarré en 2014 ».

C’est ainsi que l’université de Dakar, l’université Assane Seck de Ziguinchor, l’université Alioune Diop de Bambey et l’université de Thiès ont reçu leurs lots d’équipements.
L’école nationale supérieure d’agriculture (ENSA) et l’école nationale supérieure d’enseignement technique et professionnel ( ENSEPT) ont également été équipées en matériel scientifique.

Pour le Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, qui présidait la cérémonie de remise au CNDST, « l’enjeu de ces équipements est de permettre aux étudiants de se familiariser aux outils modernes pour qu’une fois à l’étranger ils ne puissent pas être dépaysés ou en déphasage par rapport à la modernité ».
Le Pr Mary Teuw Niane d’ajouter : « cela va leur permettre d’être performants dans le domaine de l’agriculture, de l’environnement et de la recherche moléculaire ».

Il a auparavant évoqué la construction en cours de 100 laboratoires en même que la cité du savoir avec une plateforme de génétique moléculaire et un calculateur intensif.
Rappelons que l’année dernière, la première partie a été remise aux universités. Dans la même lancée, des abonnements aux revues « sciences directes », « Masson » et « Cairn infos » ont été engagés pour les chercheurs.

img_4438

img_4444

img_4443

img_4448