la couverture maladie universelle

L’élargissement de la Couverture maladie universelle (CMU) aux élèves va les aider à améliorer leurs performances scolaires, a assuré, dimanche, à Fatick, le secrétaire général de l’Agence de la couverture maladie universelle (ACMU), Mamadou Racine Senghor. « Le programme CMU-Elèves permettra de booster les performances de nos écoliers », a dit M. Senghor lors de la cérémonie officielle de lancement de cette initiative de l’ACMU au lycée Coumba-Ndoffène-Diouf de Fatick. « Si on met en place un dispositif d’assurance qui assure une couverture aux élèves quand ils sont malades, cela aidera à lutter contre les absences, à assurer l’assiduité des élèves et à améliorer leurs performances scolaires », a-t-il expliqué.

Le régime général de la CMU fixe à 3.500 francs CFA la cotisation annuelle à verser par chaque membre d’une mutuelle de santé, a-t-il rappelé. Un régime spécial permet aux élèves de bénéficier des services de l’Agence de la couverture maladie universelle avec une cotisation annuelle de 1.000 francs CFA, a précisé Mamadou Racine Senghor. « C’est un régime spécifique permettant aux élèves d’avoir accès aux soins de santé, de bénéficier de la CMU, à travers les postes de santé, les centres de santé et les pharmacies avec une cotisation de 1.000 francs CFA », a-t-il expliqué. M. Senghor a salué la démarche des responsables du lycée Coumba-Ndoffène-Diouf qui ont inclus les cotisations à la CMU dans le montant des droits d’inscription des élèves.

Cette démarche permet de faire adhérer tous les élèves au programme CMU-Elèves, selon le secrétaire général de l’ACMU.

L’Agence de la couverture maladie universelle évalue à 133.000 le nombre d’élèves de la région de Fatick devant adhérer à la CMU-Élèves.

RÉAGIR À CET ARTICLE

Please enter your comment!
Please enter your name here