Formation sur l'animation socio-éducative

Le journal universitaire partage avec vous la cérémonie de lancement de la Formation sur l’animation socio-éducative à l’UGB.

L’UFR Lettres et Sciences humaines de l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis a lancé, mercredi une formation en animation socio-éducative destinée aux acteurs des mouvements associatifs, lit –on dans les colonnes de l’APS. Les formés recevront à la fin de la session un certificat d’animation socio-éducative (CASEP). « Cette formation est une démarche innovante d’articulation entre un projet associatif et l’institution universitaire pour permettre aux acteurs des territoires qui ne font forcément partie de la communauté universitaire d’avoir des certificats délivrés par l’enseignement supérieur », a souligné le professeur doctorant en sport et activités éducatives à l’UGB, Inse Diagne. Il a précisé que la formation pluridisciplinaire, avec l’intervention d’universitaires et de professionnels, « mettra l’accent sur le lien entre la théorie et la pratique, avec des modules sur l’animation sociale dans les territoires pour les sortir d’une forme de léthargie paralysante, afin de redynamiser les quartiers ». « Il sera question dans cette formation, qui s’adresse aux ASC, aux mouvements associatifs de jeunes, de favoriser une généralisation de bonnes pratiques avérées, pour une harmonisation des valeurs locales communes transmises aux jeunes générations », a-t-il dit.

Selon le professeur Inse Diagne, « le consensus local sur la prise en charge des enfants hors temps scolaire, à travers une mise en œuvre impliquant des jeunes et adultes du quartier, source de cohésion sociale, sera un des objectifs de cette formation ». Le professeur Inse Diagne et son collègue Boubacar Camara ont traité, à l’ouverture de la formation, de thèmes ayant trait à « l’animation sociale dans les quartiers, source de cohésion et d’entreprenariat social pour un développement local et aux activités physiques, sportives et artistiques (APSA), support de développement physique harmonieux des enfants, de culture sportive, et enjeu de santé publique ».

RÉAGIR À CET ARTICLE

Please enter your comment!
Please enter your name here