formation de l'initiative francophone pour la formation à distance des maitres

La cérémonie de lancement de la formation de l’initiative francophone pour la formation à distance des maîtres (IFADEM) au Sénégal aura lieu le 17 octobre 2016, à Fatick, présidée par SEM le ministre de l’Éducation, Sérigne Mbaye THIAM.

Cette iniative Co-pilotée par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), IFADEM propose un dispositif de formation en partie à distance, adapté aux besoins de chaque pays, utilisant les technologies de l’information et de la communication, co-construit et mis en œuvre avec le Ministère en charge de l’Éducation de chaque pays concerné. Des experts nationaux et internationaux accompagnent la conception des contenus pédagogiques.

La formation des 500 enseignants concernés par la phase d’expérimentation d’IFADEM au Sénégal débutera du 17 au 19 octobre prochain dans les académies de Fatick et Kaolack.

Le ministère de l’Éducation nationale du Sénégal (MEN), en partenariat avec l’Organisation internationale de la Francophonie et l’Agence universitaire de la Francophonie, s’est fixé pour objectif d’améliorer les compétences professionnelles des enseignants de l’élémentaire déjà en exercice, prioritairement dans l’enseignement du et en français, grâce à la mise en place d’un dispositif techno-pédagogique innovant.

La phase expérimentale de l’Initiative au Sénégal, pilotée par la Direction de la Formation et de la Communication du ministère de l’Éducation repose sur un dispositif pédagogique innovant, basé notamment sur l’utilisation de tablettes tactiles, de ressources numériques produites localement, d’une plateforme Edx déployée en partenariat avec France Université numérique (FUN) et sur l’utilisation des réseaux et des outils de Google pour l’éducation. Ce dispositif a été co-construit également avec l’appui de RESAFAD et de la Division de la Radio-télévision scolaire du MEN.

Ainsi, durant ces trois jours, 250 enseignants de l’académie de Fatick et 250 enseignants de l’académie de Kaolack seront réunis autour de leurs tuteurs respectifs dans chacune des inspections de l’Éducation et de la Formation (IEF) des deux académies afin de recevoir une formation présentielle et leurs dotations pédagogiques individuelles, composées d’un jeu de livrets IFADEM, d’un dictionnaire et d’une tablette tactile 2 en 1. Ils profiteront d’une initiation à la prise en main de la tablette, à l’utilisation de la plateforme de formation et à la découverte des livrets numériques embarqués.

Après ces trois jours, ils regagneront leur affectation et débuteront leur parcours d’autoformation tutorée qui s’étendra sur une période de 9 mois, ponctué de réunions régulières avec leur tuteur.

La cérémonie officielle de lancement, qui aura lieu le 17 octobre, à Fatick, sera présidée par SEM le ministre de l’Éducation, Sérigne Mbaye THIAM, en présence des directeurs nationaux concernés et des cadres et hauts responsables des académies ciblées.

Avec l’introduction plus forte des technologies dans son dispositif, les nouvelles orientations d’IFADEM, s’inscrivent dans la logique de celles de l’État du Sénégal en matière d’intégration des TIC dans l’éducation et la formation. En effet, la prise en charge des besoins en formation continue fait aujourd’hui partie des priorités de la politique éducative du pays. Face aux défis de la formation continue et suite au coût élevé de la formation en présentiel, le MEN considère les TIC comme une solution innovante pour pallier les insuffisances des dispositifs d’encadrement et de formation actuels desenseignants.

 

IFADEM au Sénégal bénéficie également d’un accompagnement par la recherche grâce au projet initié par le Groupement des ingénieurs et conseillers en Éducation et en Formation au Sénégal de la FASTEF de l’Université Cheikh Anta Diop sur l’intégration des TICE dans la formation. Cette recherche sur activité, sélectionnée suite à un appel d’offre et soutenue par IFADEM, bénéficie de l’accompagnement d’un expert spécialiste FOAD-TIC, M. Christian Depover, membre du groupe d’experts IFADEM.

Lancée en 2006, l’Initiative francophone pour la formation à distance des maîtres (IFADEM) incarne, l’engagement de la Francophonie de contribuer à la réalisation de l’ODD4 :«assurer une éducation inclusive et équitable de qualité (…) pour tous».

IFADEM bénéficie, dans le cadre d’une coopération multilatérale, du soutien de nombreux partenaires techniques et financiers (Agence française de développement, Wallonie-Bruxelles International, l’Association pour la Promotion de l’Education et de la Formation à l’Etranger, le Ministère des Relations internationales et de la Francophonie du gouvernement du Québec, le Ministère des Affaires étrangères, Commerce et Développement du Canada, l’Union Européenne et le Groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, ainsi que la Fondation Intel).

Depuis son lancement en 2008, IFADEM concerne 15 pays: le Bénin, le Burkina Faso, le Burundi, le Cameroun, les Comores la Côte d’Ivoire, Haïti, le Liban, Madagascar, le Mali, le Niger, la République démocratique du Congo, le Sénégal, le Tchad et le Togo.