école de management du luxe en Afrique noire francophone

Première grande école de management du luxe en Afrique noire francophone, l’institut Thelma, le mardi 4 octobre 2016, a procédé à l’inauguration de ses nouveaux locaux sis à Sacré Cœur 3 sur la VDN. C’est à l’occasion d’une cérémonie pleine de sobriété que les locaux ont été dévoilés sous la présence de M. Pape Madické Diop, PDG de l’institut Thelma et de BEM Dakar, de Mme Maguette  Diop, directrice générale adjointe, de quelques partenaires prestigieux de l’institut et des étudiants venus en nombre.

Pour rappel, l’institut Thelma résulte d’un partenariat entre BEM Dakar au Sénégal et l’École Supérieure Internationale de Savignac (ESIS) établie en France. Les étudiants de l’institut suivent une formation en alternance entre Thelma et l’ESIS.

Un institut pour la formation aux métiers du luxe et du prestige

Dans une salle aménagée pour l’occasion au milieu des invités et des étudiants, Mme Diop a pris la parole pour souhaiter la bienvenue à toute l’assistance avant de décliner la vision qui anime l’institut Thelma à savoir développer une offre de formation dans le domaine des services de haute qualité pour répondre à l’exigence du luxe et du prestige.

Parlant des nouveaux  locaux dont l’inauguration marque le début de l’année académique, Mme Diop a laissé entendre qu’ils constituent à l’image de l’institut « un cadre d’émulation mais surtout un lieu de savoir et du bon goût, des attitudes et des valeurs incarnées par notre institution ». Dans la foulée, elle a également souhaité à tous ses étudiants de passer une excellente année aussi bien à Dakar qu’à Savignac où ils poursuivront leur formation à partir de janvier 2017.

L’institut Thelma prévoit pour cette année d’élargir la cartographie de ses partenaires académiques selon la directrice générale adjointe « pour diversifier et élargir le choix de nos étudiants pour poursuivre leurs études à l’étranger ». Il est aussi prévu de procéder au lancement des certificats dès le premier trimestre de 2017 et des séminaires pour enrichir l’offre de formation. À la fin de ses propos, Mme Diop a adressé des remerciements aux parents des étudiants, au personnel académique de l’institut en particulier les enseignants et les différents partenaires qui partagent les exigences de qualité à l’image des hôtels Radisson Blu et Terrou-Bi, de seaplaza, Hetz, etc.

Des étudiants ravis de leur institut

Présent à la cérémonie, les étudiants ont vu un des leurs en l’occurrence M. Jabber prendre la parole pour partager l’expérience de sa première année à l’institut Thelma. Admis en deuxième année, M. Jabber a salué la qualité de l’encadrement et de l’enseignement qui existe au sein de l’institut par ces mots « aujourd’hui je tiens à remercier l’ensemble de l’équipe et de l’administration de nous avoir donné l’occasion et le privilège d’étudier dans les meilleurs délais avec une excellence et une qualité d’étude et des professeurs qui ont vraiment du mérite ».

Malgré quelques doutes, en début d’année, relatifs aux programmes et au déroulement des enseignements, les étudiants se sont vite rendu compte du sérieux et de la qualité de l’offre de formation. Grâce à l’institut Thelma, ils ont pu comme l’a souligné M. Jabber développer une expérience et une expertise, le sens des relations sociales et pour certains bénéficier de stages à l’étranger.

Prenant la parole, le représentant du directeur de la SAPCO a reconnu l’importance de la contribution de l’institut Thelma dans la mise en œuvre de la nouvelle politique touristique du Sénégal. Il espère que l’institut va former les ressources humaines pour répondre aux exigences en termes de prestations de services de haute qualité qui découleront de la mise en place des infrastructures à l’instar de la nouvelle station touristique de Pointe Sarène.

Ce fut par la suite au tour du PDG de l’institut Thelma M. Pape Madické Diop de s’exprimer en réitérant l’ambition élevée de l’institut en matière de qualité de service et de luxe gage de compétitivité dans une économie globalisée. À ces exigences partagées avec ses étudiants, M. Diop compte y joindre une culture de la bonne attitude (be attitude, be different) à savoir « les aptitudes, les capacités, les compétences humaines et sociales » à acquérir et développer quel que soit le secteur d’activité.

Terminant son discours, M. Diop n’a pas manqué de donner rendez-vous dans les prochains mois à l’occasion des événements qui seront organisés par l’institut Thelma en collaboration avec ses partenaires de prestige.

école de management du luxe en Afrique noire francophone
La cérémonie d’inauguration de l’institut Thelma