Les Américains vont vivre ce lundi leur première éclipse solaire totale depuis 99 ans. Elle sera visible d’ouest en est sur une bande de 110 km de large qui traversera 14 États.

La température extérieure va chuter, les oiseaux vont se taire, les étoiles vont briller, en pleine journée… Les États-Unis vont connaître ce lundi 21 août la première éclipse solaire totale depuis 1918, et elle traversera en plus le pays d’ouest en est. Un événement de quelques minutes pour tous ceux qui auront la chance de se trouver le long de la bande de quelque 110 kilomètres de large où la Lune cachera en totalité la surface du Soleil, en passant entre ce dernier et notre planète.

Le diamètre du Soleil est environ 400 fois supérieur à celui de la Lune mais l’étoile est également 400 fois plus éloignée que le satellite naturel de la Terre. Depuis notre planète, cette géométrie fait donc apparaître le Soleil et la Lune comme étant de même taille. Lorsque les deux sont alignés, la Lune masque entièrement le Soleil et le ciel s’obscurcit en pleine journée. Ce genre d’événement se produit tous les 12 à 18 mois quelque part dans le monde. Bien souvent au-dessus de l’océan.

À condition qu’il n’y ait pas de nuages

Les Américains devraient se déplacer en masse pour profiter de l’événement. La ville de Lincoln Beach dans l’Oregon sera la première à pouvoir observer le phénomène à 10 heures 16 heures locales (19 heures 16 en France). La nuit traversera ensuite 14 états pour se terminer vers 14 heures 48 (heures locales )près de Charleston en Caroline du Sud sur la côte Est des États-Unis. À condition bien sûr que le ciel le permette et qu’il n’y ait pas une épaisse couche de nuages.

Les autorités américaines s’attendent d’ailleurs à ce que des millions de personnes se déplacent. Et à des gros embouteillages. Les deux tiers de la population du pays résideraient à une journée de voiture ou moins du couloir où l’éclipse sera totale. Sachant que douze millions d’Américains habitent dans la bande des 110 kilomètres, ils n’auront qu’à sortir leur fauteuil dans leur jardin ou passer la tête par la fenêtre. Avec les lunettes adéquates: les astronomes comme les autorités sanitaires mettant en garde contre les dangers de regarder le soleil sans protection.

Retransmission de la Nasa

Enfin pour ceux qui ne seront pas sur place, et pour le reste du monde, la Nasa prévoit une retransmission toute la journée sur son site. Elle sera retransmise également sur l’un des écrans de Times Square, à New York. Pour les scientifiques un tel événement est une aubaine. Il leur permettra notamment d’étudier la couronne solaire. Les employeurs américains en revanche apprécient beaucoup moins cette éclipse qui, selon leur calcul, devrait leur faire perdre des centaines de millions de dollars de productivité.