Internet

Les entreprises technologiques veulent accélérer la révolution numérique, mais une nouvelle étude suggère qu’Internet provoque plus de mal que de bien.

Un Nouveau Monde numérique émerge de la généralisation de l’accès à internet, des Smartphones et d’autres technologies dans les pays pauvres. On nous répète constamment qu’internet et la technologie peuvent améliorer le développement des pays pauvres. Mais un rapport fascinant par la Banque Mondiale examine les impacts de ces technologies dans le monde entier. Ce rapport doit nous rappeler que la prolifération technologique est loin d’être la panacée promise par les gourous de la Silicon Valley.

L’étude propose quand même quelques points positifs sur ce qu’elle appelle des dividendes numériques. La technologie a permis un peu de croissance économique et d’améliorer l’accès à l’éducation. Mais la technologie dans les pays pauvres contribue à une paupérisation grandissante. Les habitants des pays pauvres n’ont pas toujours les moyens de suivre les tendances technologiques de géants du web et au final, cette paupérisation crée des inégalités bien pires avec la technologie. On va assister à une séparation entre 2 mondes. Les premiers, habitants des pays riches, qui prétendront qu’ils sont civilisés parce qu’ils maitrisent la technologie et les habitants des pauvres seront les laissés pour compte à la limite des attardés mentaux. Alors que j’étais jeune et con en 2000, je me souviens d’une bannière publicitaire dans une ville en Afrique. Elle disait que ceux qui ne connaitront pas l’informatique seraient considérés comme des analphabètes. La prédiction s’est réalisée, mais elle a été imposée par l’utilisation de technologies qui sont inutiles dans la plupart des cas.

À la lecture du rapport, le New York Times écrit que cela contredit totalement les promesses des monts et merveilles promises par les géants de la Silicon Valley. Facebook et son internet gratuit pour les pauvres et le projet Loon de Google qui prétendent qu’une connexion gratuite va résoudre tous les problèmes. Quand on voit que Facebook n’hésite pas à éructer que la connexion internet va doubler les récoltes, on se dit qu’il y a des baffes qui se perdent.

Ce Techno-optimisme vient d’une mentalité qui est impossible à éradiquer. Cette mentalité se base sur le fait que les responsables des prétendus bouleversements technologiques créent des solutions de riches pour les riches. Et cela va empirer, car la technologie va vers la robotisation et l’intelligence artificielle. Cette dernière va supprimer de nombreux emplois en créant plus d’inégalités dans les pays pauvres.

actualite.housseniawriting.com