Comment rédiger un CV

Conseils emploi : Le Journal Universitaire partage avec vous les conseils pour bien rédiger un CV afin de taper sur l’œil des recruteurs.

Voici quelques avis d’experts et conseils :

A/ Que risquez-vous à mentir sur votre CV ?

Selon les études, une large majorité de candidats mentent sur leur CV. Étonnamment, malgré ces chiffres, les recruteurs semblent peu vérifier les informations que les CV contiennent. Peut-être parce qu’il « reste difficile de trouver la perle rare. (Quand) ils voient un candidat qui correspond au poste, ils préfèrent ne pas trop creuser plutôt que de trouver des informations qui pourraient aller contre leur premier jugement ». Mais c’est prendre le risque ensuite de briser la relation de confiance entre l’employeur et le salarié.

B/ Que regardent-ils en premier sur votre CV/Conseils emploi

Alors qu’un tiers des recruteurs disent passer entre 30 secondes et 1 minute à lire les CV, nous avons précédemment interrogé quatre experts de l’emploi sur la manière dont un recruteur trie les candidatures.  Fonction, structure du CV, compétences… Ils reviennent sur les informations qui permettent de faire la différence. « Pour compléter sa première impression, le recruteur pourra rechercher pour les expériences les plus significatives »,

C/ Le CV, facteur de discrimination à l’embauche/Conseils emploi

Alors que de nombreux candidats s’estiment victimes de discrimination. Les CV ont leur part de responsabilités. Un « stéréotype est une histoire que l’on se raconte pour justifier ses croyances. Ils ont la vie dure parce qu’ils rassurent et évitent de se remettre en question. Le meilleur exemple, c’est probablement une candidate d’une trentaine d’années qui vit en couple et sans enfant. Le recruteur imaginera très probablement qu’elle tombera enceinte peu de temps après la signature de son CDI. C’est peut-être vrai mais rien ne dit au recruteur que la femme qu’il a en face de lui désire un enfant ». 

D/ La rubrique « Loisirs » est-elle importante ?

Les activités personnelles ont-elles un intérêt prononcé pour le recruteur. Les informations du CV doivent en effet coller avec votre discours. Par exemple,  si « vous faites du sport en compétition (vous) avez sans aucun doute le sens du challenge. Vous avez séjourné longtemps dans un pays particulier ? Vous parlez donc une langue étrangère. Idem si vous voyagez régulièrement : cela montre votre curiosité, votre mobilité et votre adaptabilité ». Des informations qui pourront faire la différence si vous savez les mettre en avant.