Campus France Sénégal Mercredis de l'Orientation

Pour assister, conformément à ses prérogatives, les sénégalais et les étrangers résidant au Sénégal dans le cadre de leurs projets d’étude en France, Campus France Sénégal a initié des cadres de rencontre et d’échange appelés « Mercredis de l’Orientation ». Ce sont des rendez-vous hebdomadaire en l’occurrence tous les mercredis après-midi à l’Institut Français de Dakar où se retrouvent les conseillers d’orientation de Campus France Sénégal, les étudiants, les professionnels entre autres pour passer en revue toutes les étapes de la procédure de la demande de préinscription 2016-2017.

L’équipe de reporters du Journal Universitaire s’est rendue à l’institut français de Dakar pour voir de plus près, à côté des candidats, le déroulement des « Mercredis de l’Orientation ».

Bien préparer son projet pédagogique

Comme prévu, c’est à 15 heures que la séance a démarré à la salle cinéma de l’Institut Français avec la présence du directeur de Campus France Sénégal qui a souhaité la bienvenue à toutes les personnes présentes avant de revenir sur l’objectif des « Mercredis de l’Orientation ». La parole est par la suite revenue aux conseillers d’orientation qui ont la charge d’animer ces séances qui constituent en réalité des ateliers pour voir en détail toute la procédure de la demande de préinscription. À l’aide d’une présentation, les conseillers d’orientation de Campus France Sénégal ont pris le soin d’expliquer tous les éléments à prendre en compte pour réussir la demande de préinscription.

Ils ont abordé en premier la question fondamentale du projet d’étude qui est souvent mal voire pas du tout préparé par les candidats. Sur ce point, ils ont invité ces derniers à bien évaluer leurs prédispositions (matières préférées, points forts) en vue d’opérer le meilleur choix pour ce qui est de leurs études supérieures. Les candidats ont été appelés à s’informer sur les programmes et filières dispensées ainsi que sur les diplômés délivrés (DUT, BTS, LMD, etc.) dans les écoles ou universités pour lesquelles ils postulent.

Un projet pédagogique bien préparé devra selon les conseillers prendre en compte les coûts de la formation qui peuvent varier par exemple de 430 € l’année dans une université publique à 4 500 voire même 10 000 € dans une école de commerce.

Démystifier l’entretien pédagogique

S’il est bien une étape dans la demande de préinscription qui cristallise les pires craintes des étudiants, c’est évidemment l’entretien pédagogique. Pour être un moment d’interrogation poussée sur l’ensemble du projet d’étude, ce dernier est plus que redouté par les candidats à une préinscription dans les universités françaises. C’est pourquoi il a été prévu au cours des « Mercredis de l’Orientation » d’organiser une simulation de l’entretien pédagogique. Les conseillers d’orientation ont choisi dans la salle deux volontaires, ce jour-là un homme et une femme, pour procéder à l’entretien devant les autres. Pour les mettre dans les conditions d’un entretien pédagogique, presque toutes les questions prévues lors de ce genre de rencontre leur ont été posées. Les conseillers ont testé la capacité des volontaires à justifier et à défendre leur projet d’étude.

À la fin de la simulation, les candidats se sont rendu compte, par rapport à ce qu’ils s’imaginaient, que l’entretien pédagogique était loin d’être un supplice. Les conseillers d’orientation en ont profité pour signaler que l’entretien pédagogique mené par Campus France Sénégal ne vise pas à éliminer des candidatures, mais qu’un avis pédagogique est rédigé à la fin de celui-ci et transmis aux établissements qui ont toujours le dernier mot.

Les « Mercredis de l’Orientation », un espace d’interaction

Lancés le 13 octobre 2016, les « Mercredis de l’Orientation » constituent un véritable cadre d’échanges en réunissant pendant un peu plus de deux tours d’horloge les conseillers d’orientation et les candidats. Ces derniers ont ainsi l’opportunité de demander à volonté des explications, des éclaircissements ou des précisions concernant toutes les étapes de la procédure. La dernière partie des « Mercredis de l’Orientation » est consacrée aux questions- réponses qui donnent un important temps de parole aux candidats pour partager leurs interrogations par rapport à la démarche sur Campus France, aux dossiers à fournir, etc.

Ces rencontres représentent une occasion pour les candidats de bénéficier de l’information dans une dynamique interactive d’après un des conseillers : « ces « Mercredis de l’Orientation » permettent aux étudiants d’interagir en masse avec Campus France et aussi que l’on puisse répondre à leurs questions. Ceux qui ont des questions et qui ne savent pas comment les formuler peuvent aussi trouver des réponses dans les questions que les autres posent ».

Profitant de la rencontre, les candidats ont positivement apprécié les « Mercredis de l’Orientation » à l’image d’Abou Sy, étudiant en première année de master au département d’anglais de l’UCAD qui avoue « avoir eu une meilleure compréhension de la procédure et des démarches à faire ». C’est le même son de cloche chez Rokhaya Camara, titulaire cette année d’un baccalauréat S1, qui a eu à trouver les réponses à ses « appréhensions par rapport surtout à l’entretien pédagogique ».

Les « Mercredis de l’Orientation » se poursuivent jusqu’au mois de décembre au niveau de l’Institut Français de Dakar où en même temps opère quotidiennement un agent de Campus France Sénégal pour informer et orienter les candidats à la préinscription.