Description Ardèche Drôme Ourossogui recrute un chargé de mission en développement économique local

La structure

ADOS (Ardèche Drôme Ourossogui Sénégal) est une association loi 1901, qui intervient en région de Matam depuis 1985. ADOS accompagne le montage et la réalisation de projets d’appui au développement de la région de Matam et de projets d’éducation à la citoyenneté en Drôme Ardèche. ADOS est opérateur des collectivités territoriales Rhône-Alpines qui ont des coopérations décentralisées avec Matam : Région Rhône-Alpes, Département de l’Ardèche, Département de la Drôme, Ville de Valence, etc. En prolongement à ces coopérations, ADOS anime une diversité de partenariats d’échanges citoyens et professionnels entre différents acteurs de Matam et de Rhône Alpes (établissements scolaires, centres de formation, hôpitaux, associations locales, professionnels de l’hydraulique-assainissement…).

Le contexte

Dans la région de Matam comme la plupart des localités du Sénégal, la prise en charge de la dimension économique dans la planification locale est encore embryonnaire. Historiquement, les politiques portées par les collectivités publiques décentralisées ont toujours été orientées vers la mise en place de services sociaux de bases (santé, éducation, eau et assainissement, etc.) et la promotion du développement économique n’a que très peu été abordée.

Or, depuis plusieurs années, la question du développement économique devient centrale, tant au niveau local, par la volonté des communes de s’engager dans un processus de promotion des activités économiques sur leur territoire, qu’au niveau national avec la mise en place de l’acte III de la décentralisation qui porte la promotion du développement économique local comme un objectif majeur. Cette nouvelle réforme ambitionne de positionner les collectivités locales en « territoires viables, compétitifs et porteurs de développement » en leur permettant de créer des conditions favorables à l’émergence et au développement d’activités économiques sur leurs territoires.

En parallèle, l’expérience et les études réalisées par ADOS montrent que, s’il existe aujourd’hui des infrastructures de santé, d’éducation, et d’accès à l’eau potable en région de Matam, largement financées par les associations de migrants, l’aide au développement et les programmes étatiques, l’accès effectif à ces nouveaux services de proximité est freiné par la capacité financière limitée des familles de la région (et notamment celles ne bénéficiant pas de l’appui de migrants). Les partenaires au développement accordent donc une importance de plus en plus grande au développement des activités économiques sur les territoires accompagnés.

Ainsi, après plusieurs années d’appui à l’amélioration de l’accès aux services sociaux de base et de réflexion avec les acteurs locaux sur le financement du développement local, ADOS cherche à renforcer une approche économique dans les programmes qu’elle accompagne. C’est dans ce contexte de prise de conscience de l’importance du développement économique local par les collectivités, l’Etat et les partenaires au développement que se construit la mission du Volontaire

La mission

Placé(e) sous la responsabilité du coordinateur de l’équipe d’ADOS Matam, la mission du Volontaire consiste appuyer l’équipe sur tous les champs du DEL. Son action se centrera notamment autour de 3 volets majeurs :

1/ Étude – Diagnostic (niveau local, régional et Vallée du Fleuve Sénégal

  • Identification, compilation, et analyse des études et données existantes réalisées par ADOS ou par les autres acteurs du territoire (ARD, Services de l’Etat, ONG, etc.) sur le Développement Economique Local (secteur agricole notamment)
  • Travail de diagnostic de territoire à approfondir (identification d’expériences et d’acteurs, réalisation d’études économiques, réalisation d’études sur la transformation des produits maraichers, réalisation d’études de marché…)
  • Vulgarisation de ces études au niveau local et régional auprès des différents publics (ONG, élus, structures d’appui aux porteurs de projets économiques, etc.). Proposition d’outils simplifiés de communication autour du résultat de ces études

2/ Structuration d’un dispositif d’appui conseil aux porteurs de projets économiques

  • Renforcement des capacités des acteurs publics (communes, Services déconcentrés de l’État tels que les chambres consulaires) et privés (groupement, chefs d’entreprises, ONG, IMF) en matière de développement économique local (condition de succès des projets économiques, rôle des différents acteurs, étapes clés, etc.)
  • Animation d’échanges entre les acteurs économiques à l’échelle régionale (sur le modèle de la plateforme des acteurs de l’eau et de l’assainissement)
  • Appui des porteurs de projets économiques, maraichers, groupements d’acteurs économiques en leur apportant les outils et/ou un accompagnement de proximité (formations, conseils en ingénierie financière, en marketing, en gestion, apport en services de soutiens aux logiques entrepreneuriales, accompagnement des porteurs de projets sur les aspects d’identification du projet et d’étude de marché)

3/ Promotion d’activités économiques porteuses en région de Matam

  • Identification d’une ou plusieurs activité(s) traditionnelle(s), porteuse(s), ancrée(s) dans la région de Matam, que l’on peut promouvoir à l’échelle locale, nationale et internationale
  • Accompagnement dune expérimentation concrète de mise en lien de porteurs de projets économiques de Matam avec des acteurs de l’économie sociale et solidaire en Rhône Alpes
  • Appuyer les entrepreneurs (maraichers, liés à l’activité économique identifiées) dans le développement de leurs débouchés au niveau régional, national et international pour l’écoulement de leurs produits (marque de fabrique, promotion du savoir faire local, commerce équitable, réseau des migrants, lien avec les négociants, etc.)

Le volontaire français pourra aussi, par sa connaissance du contexte Nord, jouer un rôle d’intermédiation entre porteurs de projets économiques Sud et Nord, animer la mise en lien entre éventuelles « entreprises » du Nord et du sud, animer une réflexion nord sud dans ce sens.

Ville Matam – Sénégal
Expériences / Formation du candidat Formation

  • Diplôme bac+3/5 en Développement local, Économie, Développement économique local
  • Et / ou expérience avérée d’accompagnement de projets de développement économique
  • Et / ou entrepreneur local (ou ancien entrepreneur)

Compétences

  • Expérience en ONG et/ou milieu associatif et/ou entreprenariat souhaitée (stage accepté)
  • Capacités d’animation dans un contexte pluriacteurs
  • Des connaissances et/ou expérience dans les domaines suivants sont un plus pour le candidat Diagnostic et accompagnement d’entreprises, accompagnement et suivi de porteurs de projets économiques, montage technique et financier de projets de développement économique local, promotion de chaînes de valeurs, gestion de projet, accompagnement de démarches territoriales
  • Une expérience dans l’accompagnement de producteurs serait un plus
  • Bonnes capacités rédactionnelles (rapport, compte-rendu, mise en forme de documents…)

Savoir être

  • Autonomie et force de proposition
  • Excellentes capacités relationnelles, diplomatie
  • Capacité d’écoute et patience d’accompagnement
  • Capacité d’adaptation dans des contextes différents
  • Travail en équipe et en interdisciplinarité
  • Formation au départ SCD obligatoire avant la prise de poste
Langues parlées Français
Fonctions Animation, Formation, Autre, Coordination, Gestion de projet, Etudes, Recherche, Technicien spécialiste
Activités Agriculture, Environnement, Animation, Formation, Education, Appui institutionnel, Décentralisation, Autre, Economie, Finance, Administration
Pays Afrique, Sénégal
Contrat CDD, Volontariat / service civique
Durée du contrat Contrat VSI de 2 ans (contrat annuel renouvelable)
Salaire / Indemnité Statut de Volontaire de Solidarité Internationale (VSI) engagé par le SCD (http://www.scd.asso.fr/ )

530€ mensuel + logement en colocation (eau courante et électricité à la charge du volontaire) + Couverture Santé + Assurance rapatriement.

Attention : formation obligatoire de préparation au départ à faire au SCD avant le démarrage de la mission.

Documents à envoyer Les candidatures (LM et CV) sont à adresser à Sandrine VINCENT avant le 15 décembre 2016

Objet : « Candidature au poste VSI DEL – Matam » à adresser à s.vincent@ados-senegal.org

Email de la personne contact s.vincent@ados-senegal.org
Date de fin de validité 23/12/2016