Le président de la république/Grand Prix du Chef de l’Etat 2017/fuites d’épreuves au Baccalauréat 2017

Tel que le recommande la tradition républicaine, le Président de la République, Macky Sall, a procédé à la présentation de vœux à la nation. En plus du caractère solennel de ce moment, cet exercice est aussi une occasion pour revenir sur les réalisations et les projets du gouvernement.

En termes de réalisations, le Président a largement évoqué l’action de lson gouvernement dans tous les domaines d’activités. De la santé à la sécurité, en passant par les secteurs de l’agriculture, de la pêché, de l’élevage et autres, c’est toute une série d’actions concluantes qui auront été servies à la nation par le Président. Un succès majeur renvoie d’ailleurs selon le Président à la campagne agricole qui a enregistré des records en 2016. Les projets semblent tout aussi importants pour le gouvernement. Évidemment, c’est pratiquement dans tous les secteurs que des programmes sont prévus. Mais il existe des projets qui pourraient être d’un grand intérêt pour les étudiants. En affirmant que dans le secteur de l’enseignement et de la formation “aucun investissement n’est de trop”, le Président a annoncé des chantiers majeurs. Il s’agira en résumé de promouvoir les savoirs et savoir-faire et soutenir le développement du pays sur la base du potentiel des jeunes. Pour y parvenir, le recrutement d’enseignants sera poursuivi et les infrastructures renforcées. À ce titre, il y a lieu de consigner le Programme Campus consistant à la construction de 30 000 lits, qui a d’ailleurs commencé à l’UCAD et l’UGB. À cela s’ajoute le création de nouveaux restaurants dans les campus universitaires. Somme toute, c’est une enveloppe de 302 milliards de fcfa que le Président annonce pour ce secteur en 2017.

La réussite de tous ces programmes et projets ne pourra se faire que si des améliorations sont apportées dans la gouvernance du système. Voilà pourquoi d’ailleurs l’Etat semble bien décidé à poursuivre les initiatives salutaires entamées par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche en 2016. Entre autres chantiers ouverts, il y a le renforcement de la cohérence et de l’adéquation entre les formations et le marché de l’emploi. Il y a également le renforcement du quantum horaire des filières scientifiques ainsi que l’orientation de 30% des keuness issus des filières scientifiques et techniques.